RMC Sport

Etats-Unis - Pays-Bas: Rapinoe "aime bien" le terme icône

-

- - AFP

Elles sont encore championnes du monde ! Les Américaines ont connu quelques difficultés face à de courageuses Néerlandaises, avant de faire la différence grâce à un penalty. Plus fraiches physiquement, les Américaines s'imposent finalement 2-0 et repartent encore avec le trophée.

[19h48]

Rapinoe "aime bien" le terme icône

"La route fut si longue... il y a toujours beaucoup de travail derrière. Je suis émue, tout le monde ne voit pas toujours tout le travail, explique la capitaine sur Canal+. La suite? On verra, on va célébré et je vais rentrer aux Etats-Unis... Une icône? J'aime bien le terme." Avant de refaire sa célébration, avec un sourire "hautain" de son propre aveu!

[19h45]

La clé, c'est la compétition entre joueuses pour Ertz

"Ce titre veut dire encore plus que le premier pour moi, car je sors de quatre années un peu folles, estime l'Américaine Julie Ertz sur Canal+. Et on a fait un superbe tournoi. Tout commence à l'entraînement, chaque séance est très compétitive. Les 23 joueuses veulent jouer, toutes apportent quelque chose. On se pousse toutes."

[19h43]

Grosse ambiance dans la fan zone de Kansas City

[19h36]

Shanice van de Sanden la joue fair-play

"Elles étaient meilleures, elles étaient plus en forme que nous à la fin... mais je ne se sais pas ce qu'il se serait passé sans ce penalty, s'interroge la Lyonnaise Shanice van de Sanden sur Canal+. Mais on est les deuxièmes meilleures du monde. On peut être très fiers, on a beaucoup progressé ces dernières années. On était très proches, on espère la prochaine fois."

[19h31]

Obama félicite les Américaines

"Yes! Quatrième étoiles, back to back. Bravo aux briseuses de records de l'équipe américaine, une équipe incroyable qui font toujours tout pour être meilleures, et nous poussent nous aussi à le faire. J'adore cette équipe. #UneNationUneEquipe", a tweeté l'ancien président américain Barack Obama. On attend toujours le tweet de Donald Trump.

[19h28]

Groenen s'interroge sur le penalty

"Je crois qu'on se sentait plutôt fortes en première période, on pensait qu'on pouvait sortir victorieuses. Le penalty, ce fut assez difficile, regrette Jackie Groenen sur Canal+. Il faut que je revois les images mais elles cherchaient beaucoup le penalty et aujourd'hui, avec le VAR, ce genre de choses, c'est penalty."

[19h26]

Jill Ellise parle de "résilience"

"Ce sont des joueuses incroyables mais des personnes encore plus incroyables, qui ont montré une fantastique résilience", résume la sélectionneure américaine sur Tf1.

[19h24]

Rapinoe félicite Lavelle

"C'est incroyable... pour toutes les personnes qui ont oeuvré. Nous avons nos familles ici... c'est extraordinaire", confiait une Megan Rapinoe très émue sur TF1 avant de monter sur le podium. La capitaine américaine a ensuite chaudement félicité Rose Lavelle, "qui nous a tout ouvert" et symbolise pour elle la jeunesse américaine. 

[19h17]

Les Américaines reçoivent leur médaille

Et Megan Rapinoe échange assez longuement avec Emmanuel Macron. 

[19h13]

Rapinoe élue joueuse du tournoi

Double buteuse en huitième, en quart et buteuse en finale, la capitaine américaine Megan Rapinoe est élue meilleure joueuse de la compétition, devant la Britannique Lucy Bronze et une autre Américaine, Rose Lavelle. L'Allemande Giulia Gwinn est élue meilleure jeune.

[19h08]

On remet d'abord les récompenses individuelles

Sont honorées: Alex Morgan et Megan Rapinoe, meilleures buteuses de la compétition (avec Ellen White) avec six buts. Van Veenendaal est élue meilleure gardienne.

[19h07]

Emmanuel Macron et Gianni Infantino entrent sur la pelouse

Ils vont remettre le trophée à Megan Rapinoe, Alex Morgan et aux Américaines.

[19h04]

Laure Lepailleur salue la prestation des Néerlandaises

"Il faut quand même souligner la prestation des Néerlandaises, qui ont montré un beau visage dans cette finale, souligne notre membre de la Dream Team RMC Sport. Elles ont longtemps retardé l'échéance, notamment leur gardienne. Maintenant, on savait les Américaines redoutables quand elles ouvrent le score. Sur la compétition, on dira que c'est la meilleure équipe qui s'est imposée."

[19h01]

Rapinoe élue joueuse du match

[90'+5]

C'est terminé ! L'équipe des États-Unis est encore championne du monde !

Toujours aussi solides et sans pitié, les Américaines ont connu quelques difficultés face à de courageuses Néerlandaises, avant de faire la différence grâce à un penalty. Plus fraiches physiquement, les Américaines s'imposent finalement 2-0 et conservent leur titre de championnes du monde !

[90'+4]

La frappe de Morgan !

Tentative de volée à 30 mètres de l'attaquante. C'est à côté... Elles seront sûrement trois en tête du classement des buteuses, avec Rapinoe, White et donc Morgan.

[90'+2]

Le chrono tourne. Les Américaines attendent avec leur avantage de deux buts acquis grâce à Rapinoe et Lavelle.

[90']

Encore cinq minutes de jeu dans cette finale de la Coupe du monde. Mais difficile de croire que le titre échappera aux États-Unis.

[88']

Frappe de Roord !

En pivot, à l'entrée de la surface, Miedema remise pour sa coéquipière... qui ne parvient pas à tirer franchement dans le ballon. Ca passe lentement à côté du but de Naeher.

[85']

Les Néerlandaises n'arrivent plus à suivre

Même si elles n'arrivent pas à concrétiser face au but, les Américaines se baladent sur cette fin de match contre des adversaires dépassées physiquement.

[83']

L'occasion pour Morgan !

Grosse opportunité pour l'Américaine face à Van Veenendaal, mais elle perd finalement son duel. Il lui manque un but pour être seule en tête du classement des buteuses sur cette Coupe du monde.

[81']

Coup-franc plein axe pour les Pays-Bas

Il est tiré fort et tendu, mais juste à côté du poteau de Naeher.

[79']

La sortie de Rapinoe !

La star américaine donne le brassard à Alex Morgan et sort sous les ovations du Parc OL. Press entre en jeu.

[78']

VIDEO. Le second but américain signé Lavelle

[76']

La frappe de Beerensteyn !

Premier tir cadré de la rencontre pour les Pays-Bas. Naeher capte le ballon sans aucun problème.

[75']

L'exploit de Van Veenendaal !

Très gros match de la gardienne néerlandaise, qui fait des miracles pour éviter la correction sur cette fin de match avec un duel remporté devant Dunn.

[71']

VIDEO. Le but de Rapinoe sur penalty.

[69']

BUT !!!

Lavelle tue le match ! Après une récupération au milieu de terrain, la milieu de terrain s'avance, s'avance encore sans être inquiétée et ajuste sa frappe croisée à l'entrée de la surface. C'est parfait. Ca fait 2-0 pour les Etats-Unis !

[69']

BUUUUUUUUUUUT ! QUELLE ACTION DE LAVELLE ! 2-0 !

[66']

Les Néerlandaises se jettent dans la bataille et ont désormais la possession du ballon, en jouant haut. Le match est loin d'être terminé.

[63']

Le stade s'anime maintenant et les Etats-Unis vont laisser le jeu à leurs adversaires, pour frapper en vitesse en contre-attaque.

[61']

BUT !!!

Le contre-pied est parfait de la part de Rapinoe, qui tire son penalty décroisé. C'est dur pour les Néerlandaises, qui ont désormais 30 minutes pour revenir dans cette finale.

[61']

BUUUUUUT ! Le penalty est accordé. Rapinoe transforme !

[60']

ATTENTION VAR !

Stéphanie Frappart doit consulter les images vidéos après une intervention osée avec le pied au niveau de l'épaule de Van der Gragt sur Morgan.

[58']

Les Américaines repartent à l'attaque... et s'exposent à des contre-attaques éclairs. Il faut un gros retour de Lavelle sur Spitse pour mettre un terme à la tentative néerlandaise.

[55']

Le jeu est à nouveau interrompu suite à un choc aérien. Sauerbrunn finit par se relever et reprendre son poste en défense... avec un gros bandage autour du crâne.

[52']

La tentative de Dunn !

La latérale gauche rentre dans l'axe et frappe avec son pied droit. C'est assez nettement à côté du but néerlandais.

[51']

Beerensteyn tente de passer en vitesse côté gauche

Excellent retour de Dahlkemper, secondée ensuite par Krieger qui permet à son équipe de se relancer proprement.

[48']

Les Américaines ont à nouveau la main mise sur le jeu, avec une Rapinoe très mobile et volontaire sur cette entame de la seconde période.

[46']

Le jeu reprend dans cette finale !

O'Hara ne revient pas sur la pelouse, vraisemblablement suite à son choc dans les airs. Krieger entre en jeu.

[45'+4]

C'est la pause à Lyon ! 0-0 !

Pas de but encore dans cette finale de la Coupe du monde 2019. Les Américaines ont commencé très fort, comme d'habitude, et dominent assez nettement cette finale. Mais les Néerlandaises font mieux que résister et peuvent y croire.

[45'+3]

Le numéro solo de Miedema !

La joueuse se joue de plusieurs adversaires avant de tenter une passe. C'est finalement Spitse qui tente de très loin et obtient un corner.

[45']

Gros choc aérien entre O'Hara et Martens. Les deux joueuses sont KO sur le coup et restent au sol. Les équipes médicales doivent intervenir.

[43']

Le coup-franc donne un corner, qui ne donne rien de très concret ensuite. Les Américaines peuvent éloigner le danger.

[41']

Carton jaune contre Dahlkemper !

Les Etats-Unis sont dans un temps fort... et les Pays-Bas répondent en contre-attaque. Seule, Beerensteyn parvient à se faufiler entre deux défenseures et obtient coup-franc et avertissement.

[40']

OOOOOOH LA FRAPPE DE MORGAN !

L'attaquante contrôle dos au but, à l'entrée de la surface, et frappe en se retournant. Le tir est fort, tendu, cadré au bas du poteau. Mais Van Veenendaal plonge et dévie en corner.

[38']

Oh ça devient chaud sur le but des Pays-Bas !

Par deux fois, et avec l'aide du poteau, Van Veenendaal s'en sort bien pour repousser les tentatives de Rapinoe et Mewis. Pour le moment, ça tient et le score reste bloqué à 0-0.

[36']

L'erreur de Dahlkemper...

Les Néerlandaises lancent un pressing soudain et intense, qui n'est pas loin de prendre à défaut la défense américaine. Dahlkemper rate même le ballon sur sa relance... et s'en sort par miracle.

[35']

Cela ressemble de plus en plus à une domination stérile et frustrante pour les Américaines.

[33']

Corner obtenu par les États-Unis

Rapinoe le frappe fort vers le premier poteau, mais l'angle est bien fermé par Beerensteyn. Le bloc néerlandais tient parfaitement le choc.

[29']

Pause fraîcheur pour tout le monde. Il fait chaud en France. Hydratez-vous.

[27']

La parade de van Veenendaal !

Sur un corner, Ertz rate sa première talonnade mais peut essayer une frappe en pivot ensuite. Van Veenendaal est solide sur sa ligne et repousse la tentative.

[26']

Naeher sort dans les pieds de Beerensteyn !

Sur une passe en profondeur plein axe, la défense des Etats-Unis est surprise... et laisse Beerensteyn partir seule vers le but. Naeher tarde et intervient finalement en-dehors de sa surface de réparation.

[23']

Long centre de Dunn...

Mewis ne peut pas reprendre de la tête et une fois encore van Veenendaal est sur la trajectoire pour récupérer proprement le ballon dans ses mains.

[21']

Morgan cherche Heath en profondeur

L'attaquante récupère le ballon au niveau de la ligne médiane et veut tout de suite alerter sa coéquipière. La passe est trop longue. Van Veenendaal peut intervenir.

[19']

Les Américaines sont obligées de poursuivre leur domination... et commettent quelques erreurs en attaque, avec des passes imprécises.

[17']

Le bon arrêt de van Veenendaal !

Drôle de combinaison sur le corner, mais pas très bien exploitée. Lavelle tente tout de même d'en profiter et centre très fort. Van Veenendaal plonge et conserve le ballon.

[16']

Les Américaines continuent de mettre beaucoup de rythme et de jouer rapidement vers l'avant. Rapinoe déborde côté gauche mais son centre est contré par van Lunteren, qui concède le corner.

[13']

Le ballon se rapproche de plus en plus de la surface de réparation mais sans que cela soit inquiétant pour van Veenendaal. Et la fin du premier quart d'heure approche.

[11']

Le coup-franc est mis dans la surface par Heath, mais la défense des Oranje est impeccable sur les centres en ce début de match.

[10']

Avertissement contre Spitse

La Néerlandaise arrive avec beaucoup de retard dans les jambes de Lavelle. Carton jaune inévitable.

[8']

Rapinoe lance Heath dans la profondeur

C'est un peu trop long pour l'Américaine, qui ne peut pas reprendre le ballon avant la sortie de but. Mais les Américaines monopolisent le ballon et accentuent leur domination.

[6']

L'erreur de van Lunteren dans la surface !

Rapinoe peut récupérer le ballon dans ses pieds et tenter un centre... dégagé proprement par Dekker.

[4']

La contre-attaque pour les Pays-Bas !

Martens évite le retour d'une défenseure... avant de louper totalement sa passe côté opposé vers Beerensteyn. Dommage.

[2']

Attention au début de la rencontre. Les Américaines ont l'habitude d'entamer les matchs très fort pour chercher à prendre l'avantage dès le premier quart d'heure.

[1']

Et c'est parti entre les Etats-Unis et les Pays-Bas !

[16h54]

C'est l'heure des hymnes désormais, en commençant par celui des États-Unis.

[16h53]

« USA ! USA ! » Le public se prépare, alors que les joueuses sont dans le tunnel.

[16h49]

Trois finales le même jour ? Un "manque de respect" pour Rapinoe

L'horaire inhabituel de cette finale, à 17 h, s'explique par le programme assez chargé au niveau footballistique aujourd'hui avec la finale de la Copa America à 22 h suivie par la finale de la Gold Cup. Megan Rapinoe a d'ailleurs donné son avis sur cette situation avec sa verve habituelle : "C'est une très mauvaise idée d'avoir trois finales le même jour. [...] Je ne pense pas que nous soyons aussi respectées que le football masculin"

>>> À lire sur RMC Sport, Rapinoe parle d'un manque de respect pour le football féminin

[16h45]

L'ambiance monte encore et encore dans le Parc OL à un quart d'heure du coup d'envoi, avec évidemment de nombreux supporters américains et hollandais.

[16h42]

Mbappé présent dans les tribunes ?

Invité par les joueuses des Pays-Bas, qui avaient chanté son nom pour célébrer la victoire en demi-finale, Kylian Mbappé serait bien présent à Lyon pour cette finale de la Coupe du monde.

>>> À lire sur RMC Sport, les Néerlandaises invitent Mbappé à la finale

[16h37]

Avant de les affronter sur la pelouse, les Néerlandaises ont retrouvé leurs adversaires dans le tunnel du Parc OL. Avec un mélange de détermination et de détente.

[16h30]

Le vestiaire est prêt pour les Pays-Bas. Avec le fanion de cette finale de la Coupe du monde 2019 !

[16h26]

Les Néerlandaises ont-elles une chance ?

Pas toujours brillantes ou rassurantes depuis les huitièmes, les Américaines ont tout de même réussi à remporter tous leurs matchs sur le même score : 2-1. Surtout, les championnes du monde restent sur une seule défaite (contre la France en amical) au cours de leurs 44 derniers matchs. Y aura-t-il vraiment du suspense aujourd'hui ?

[16h21]

L'échauffement a commencé pour les deux équipes et pour le Parc OL, qui se remplit peu à peu. Dans une demi-heure, il devrait être plein pour les hymnes.

[16h14]

La France représentée par Stéphanie Frappart

L'arbitre principale de ce match sera une Française, Stéphanie Frappart ! C'est une première pour une Coupe du monde de football depuis... 1958.

[16h09]

Une grosse journée pour le foot aux États-Unis ?

La fédération américaine de football va vivre deux journées en une. Après la finale de la Coupe du monde féminine, les hommes joueront la finale de la Gold Cup face au Mexique cette nuit à 3 h heure française.

[16h02]

Pays-Bas: Martens bien au rendez-vous

Un temps incertaine, Lieke Martens, la fer de lance de l'attaque néerlandaise, est bien présente au coup d'envoi de cette finale.

La compo des Pays-Bas:
van Veenendaal - van Lunteren, Dekker, Can der Gragt, Bloodworth - Groenen, Van de Bonke, Spitse - Beerensteyn, Miedema, Martens

[15h59]

Etats-Unis: Rapinoe et Morgan débutent

Le onze-type des Etats-Unis est évidemment au rendez-vous de cette grande finale. Megan Rapinoe débutera sur l'aile gauche avec Alex Morgan en pointe.

La compo des Etats-Unis:

Naeher - O'Hara, Dahlkemper, Sauerbrunn, Dunn - Lavelle, Ertz, Mewis - Heath, Morgan, Rapinoe

[15h39]

Bonjour et bienvenue en direct sur RMC Sport pour suivre la finale de la Coupe du monde 2019 entre les Etats-Unis et les Pays-Bas. Une magnifique affiche entre les tenantes du titre américaines et les championnes d’Europe néerlandaises.