RMC Sport

France-Angleterre: "T’as bien fait d’amener trois arrières droits, Gareth!", la presse anglaise déjà terrorisée par Mbappé

Si la qualification de l’Angleterre pour les quarts de finale de la Coupe du monde 2022 dimanche aux dépens du Sénégal fait la Une de tous les journaux anglais ce lundi matin, la performance XXL de Kylian Mbappé, son futur adversaire en quarts, avec l'équipe de France face à la Pologne (3-1) ne l’a pas rassurée.

Kylian Mbappé a envoyé un nouveau message au monde dimanche face à la Pologne (3-1). Et en particulier aux Three Lions, ses prochains adversaires, samedi (20h) en quart de finale de la Coupe du monde au Qatar. Double buteur et passeur contre la Pologne (3-1), l’attaquant de l’équipe de France (23 ans) a montré qu’il planait, pour l’instant, sur ce Mondial 2022. Une forme étincelante qui n’est pas de nature à rassurer l’Angleterre.

>> Coupe du monde 2022: les infos EN DIRECT

Ce lundi matin, outre-Manche, la joie des joueurs de Gareth Southgate, vainqueurs du Sénégal sans trop forcer, s’affiche en grand sur les journaux. Mais la prestation de Kylian Mbappé face aux Polonais les a bluffés. "T’as bien fait d’amener trois arrières droits, Gareth!", s’amuse The Times avec un visuel de tous les ballons touchés par le Français, essentiellement du côté gauche de l’attaque tricolore. Le sélectionneur anglais avait été critiqué pour son choix d'amener trois arrières droits au Qatar (Walker, Alexander-Arnold, Trippier). "Après la Masterclass de Lionel Messi (samedi face au Mexique), c’est à Kylian Mbappé de reprendre le flambeau", admire le média britannique.

>> Equipe de France: les infos EN DIRECT

>> A lire aussi : la presse internationale époustouflée par le "show" Mbappé, un joueur d'une "autre galaxie"

"Pas sûr qu’une association entre Trent Alexander-Arnold, Kyle Walker et Bip Bip puisse l’arrêter"

The Evening Standard n’attend pas la fin de la semaine pour se demander comment neutraliser le phénomène. "Par où commencer, s’interroge le journal. Matty Cash essaie toujours de résoudre le problème." The Evening Standard rappelle que le buteur du PSG a été flashé à 37km/h en plein sprint. "Mais il n’est pas seulement un joueur rapide. Son jeu est fait d’intelligence, d’imagination, de puissance avec un tir capable de démolir un mur de briques." Et d’ajouter : "Pas sûr qu’une association entre Trent Alexander-Arnold, Kyle Walker et Bip Bip puisse l’arrêter."

Face à la Pologne, au petit jeu des notes, Kylian Mbappé a souvent hérité d’un 9/10. C’est l’avis de The Independant pour qui "ses accélérations font peur" et pour The Evening Standard qui parle d’une "performance sublime." Bluffé aussi Rio Ferdinand. L’ex-défenseur de Manchester United et de l’Angleterre avait jugé la prestation de Lionel Messi face au Mexique comme la meilleure de cette Coupe du monde. Il a révisé son jugement dimanche soir : "Celle de Mbappé est la plus explosive, dans tous les domaines", a déclaré, admiratif, le consultant à la BBC. Le quart de finale France-Angleterre, c’est samedi à 20h.

ABr