RMC Sport

France-Pologne: la presse internationale époustouflée par le "show" Mbappé, un joueur "d'une autre galaxie"

Double buteur et passeur décisif lors de France-Pologne (3-1) ce dimanche en 8e de finale de la Coupe du monde, Kylian Mbappé a éclaboussé la rencontre de son talent. De l'Espagne à la Pologne, en passant par le Brésil, la presse internationale n'a pas manqué de saluer la performance de l'attaquant tricolore.

C'est incontestablement l'un de ses meilleurs matchs avec les Bleus. Actif du début à la fin, passeur décisif inspiré sur l'ouverture du score d'Olivier Giroud, puis double buteur en seconde période, Kylian Mbappé a joué un rôle prépondérant dans la victoire de l'équipe de France contre la Pologne (3-1), ce dimanche en huitième de finale de la Coupe du monde. De quoi lui valoir - très logiquement - le trophée d'homme du match, mais également les louanges de la presse internationale, qui a souvent résumé le succès tricolore à sa propre performance.

"Pas de meilleure façon de rendre hommage au Roi Pelé"

"Mbappé est d'une autre galaxie", titre ainsi As, en Espagne. "L'histoire du football le jugera lorsqu'il prendra sa retraite, mais il n'y a aucune raison de penser que Kylian Mbappé ne sera pas le meilleur joueur de tous les temps de l'équipe nationale française", assure le média madrilène, alors que Giroud s'est emparé du record de buts chez les Bleus.

Pour Marca, "Mbappé se frotte aux légendes". "Le Français, qui avait demandé à la veille des huitièmes de finale une prière pour Pelé, n'avait pas de meilleure façon de rendre hommage au Roi que de dépasser Maradona et Cristiano et d'égaler Messi au palmarès des meilleurs buteurs en Coupe du monde", commente José Maria Rodriguez. La Catalogne a également vibré devant le kid de Bondy, puisque Mundo Deportivo souligne qu'un "Mbappé hors du commun permet à la France de s’en tirer face à la Pologne".

"La nouvelle couronne de Giroud lui sera un jour transmise"

En Angleterre, la BBC se veut assez factuelle, mentionnant tout de même que "le brillant Mbappé" a marqué "deux buts fabuleux" après avoir déjà été décisif en première période. Le Guardian est plus loquace sur le sujet. "Cette soirée avait été annoncée comme celle où un Kylian Mbappé reposé allait se déchaîner. C'est exactement ce qu'il a fait", écrit le quotidien. En assurant que "la nouvelle couronne de Giroud lui sera un jour transmise", et que le Milanais "doit en profiter tant qu'il le peut".

Mais la palme revient sans doute au Daily Mail, inspiré devant le "show" du numéro 10. "À certains moments, Kylian Mbappé semblait, dans son esprit, être de retour dans le 19e arrondissement de Paris (Mbappé y est né mais a grandi à Bondy, ndlr), le pied sur le ballon, jouant avec les défenseurs, avec un million d'options différentes et tout le temps dont il avait besoin pour en choisir une."

"Matty Cash n'avait pas de scooter et ressemblait à un train de marchandises face à lui"

Et qu'en pense-t-on du côté de ses victimes, alors ? A peu près la même chose. En Pologne, si Fakt insiste sur le fait que Matty Cash a plusieurs fois stoppé Mbappé, le média reconnait que l’attaquant français et les Bleus "étaient trop forts". Rzeczpospolita est beaucoup moins mesuré, et fait référence aux propos d'avant-match d'Arkadiusz Milik, qui estimait qu'il fallait un scooter pour stopper la flèche parisienne. "On ne peut pas tromper la nature - la différence était visible, Matty Cash n'avait pas de scooter et ressemblait à un train de marchandises face à lui, témoigne le quotidien conservateur. Le Français déplaçait le ballon, faisait quelques bonds et disparaissait de sa vue. C'est après deux départs de ce type que les adversaires (de la Pologne) ont créé leurs premières actions dangereuses. Cash a d'abord pu compter sur la protection de ses collègues Kamiński et Frankowski. Mais il n'y avait pas d'aide pour les buts."

Et puisque c'est la Coupe du monde, les exploits de Kylian Mbappé ont aussi été remarqués en dehors de l'Europe, chez les potentiels rivaux des Bleus pour le titre final. En Argentine, Olé évoque ainsi un joueur "intraitable" ce dimanche. Et au Brésil, O Globo s'attarde à le placer dans la légende du tournoi. "En plus d'être désormais le seul meilleur buteur de la Coupe du monde au Qatar, Mbappé a aussi atteint les neuf buts marqués au Mondial, dépassant Cristiano Ronaldo et Diego Maradona, ainsi que cinq autres stars passées : les Brésiliens Leonidas da Silva et Rivaldo, l'Allemand Rudi Voller, l'Uruguayen Óscar Miguez et l'Argentin Guillermo Stábile." Rien que ça.

C.C.