RMC Sport

France-Etats-Unis: Hope Solo fait des Bleues les favorites pour le titre

La gardienne légendaire des Etats-Unis Hope Solo, dans une chronique au Guardian, estime que les Françaises peuvent tout à fait battre les Américaines ce vendredi (21h) en quart de finale du Mondial. Et ensuite soulever la coupe. Mais elle se demande si les joueuses de Corinne Diacre n'ont pas laissé trop d'énergie jusqu'ici...

On dit les Américaines trop sûres d'elles? Un brin arrogante? Visiblement, elles ne sont pas toutes aussi confiantes. Dans une chronique qu'elle tient dans les colonnes du Guardian durant la Coupe du monde, l'ancienne gardienne des Etats-Unis Hope Solo n'hésite à pointer les lacunes affichées par les "Yanks" depuis le début de la compétition, et considère que la victoire en huitième de finale face aux Espagnoles (2-1) est bien payée...

"Les Etats-Unis ont eu de la chance contre l'Espagne, écrit clairement la portière aux 202 sélections. Les Américaines n'ont pas marqué dans le jeu, et leur deuxième penalty est généreux. Si il y a penalty..." Aussi, Solo estime que le quart de finale à venir contre la France, ce vendredi (21h), s'annonce plus que disputé. "Ce qu'on peut dire au sujet du quart de finale, c’est que personne ne sait à quoi s’attendre - de la France comme des États-Unis. Les Etats-Unis ne pourront rien préparer de radicalement nouveau à la France en seulement trois jours. Vendredi, ils offriront juste ce qu’ils ont."

La pression populaire comme alliée ou adversaire?

Pour l'ancienne vedette du football féminin américain, même si les Bleues sortent d'un match de 120 minutes relativement moyen contre le Brésil en huitième (2-1), cela risque de coincer pour les joueuses de Jill Ellis.

"Les Etats-Unis ont l'avantage que la France sorte d'une rencontre émotionnellement et physiquement épuisante contre le Brésil, poursuit-elle. Je ne suis pas sûre que la France était la meilleure équipe sur ce match-là, et je ne suis pas sûre que les Françaises aient encore une victoire en elles." Et pourtant... "Et pourtant je fais de la France mon favori pour remporter le Mondial, écrit Solo. Mais il est très difficile de se remettre des émotions qu'elles (les Bleues) ont pu vivre dans un match comme celui face au Brésil, alors j'espère qu'elles n'ont pas encore donné tout ce qu'elles avaient. En tant que nation hôte, elles ont tout le poids d'un pays sur les épaules. Et on ne sait pas encore si cette attente sera comme un douzième joueur pour la France, ou les Etats-Unis."

CC