RMC Sport

Coupe du monde 2019: Hope Solo n'a pas aimé les célébrations des Américaines

La gardienne américaine aux 202 sélections Hope Solo a sèchement taclé les joueurs américaines pour leur célébrations excessives contre la Thaïlande (13-0), lors du premier match de la Coupe du monde 2019.

Aux Etats-Unis, Hope Solo est une véritable légende. L'ancienne gardienne est double championne olympique (2008, 2012) et championne du monde 2015. Sa parole pèse lourd dans le débat médiatique. Et sa prise de position dans la polémique des célébrations lors de la victoire contre la Thaïlande (13-0) à la Coupe du monde 2019 n'est pas passée inaperçue...

Des célébrations "excessives" pour Hope Solo

Dans une tribune publiée par The Guardian, la femme aux 202 sélections dénonce le comportement des joueuses US: "Ce fut difficile pour moi de regarder ces célébrations à la vue du score, a-t-elle écrit. Certaines étaient excessives. Certaines étaient planifiées, nous savons que les joueuses passent du temps à préparer cela pour les fans. Ce n'est pas toujours nécessaire."

"Nous n'avons pas remporté la Coupe du monde"

Hope Solo n'est pas du genre à manier la langue de bois. Dans son texte, elle tente de calmer l'apparente euphorie. "Nous n'avons pas remporté la Coupe du monde", a-t-il ainsi noté. Elle a en revanche beaucoup apprécié le geste "élégant" de Carli Lloyd, la joueuse américaine, qui est allée réconforter Sukanya Chor Charoenying, son homologue thaïlandaise.

Le franc-parler de Hope Solo

Ce n'est pas la première fois que Hope Solo se montre critique envers la sélection. Juste avant cette première rencontre, elle avait découpé la sélectionneuse Jill Ellis, regrettant ses lacunes en termes de leadership. Hope Solo scrutera sans aucun doute le comportement des joueuses contre le Chili dimanche (18h) au Parc des Princes, pour leur deuxième match dans ce Mondial.

>> Calendrier, matchs, diffusions... le guide du Mondial

Joseph Ruiz