RMC Sport

La question pas si bête: Avec quel équipementier gagne-t-on la Coupe du monde?

-

- - AFP

Le Mondial 2018 a débuté ce jeudi 14 juin, en Russie. Le pays hôte a écrasé l’Arabie Saoudite. Premier match et premier duel entre Adidas et Nike. Mais au fait, avec quel équipementier gagne-t-on la Coupe du monde?

Brésil ? Cinq fois champion du monde. Allemagne ? Sur le toit du monde à quatre reprises. Comme l’Italie. Depuis sa création par le Français Jules Rimet et sa première édition en 1930, la Coupe du monde a été soulevée par huit pays (Brésil, Allemagne, Italie, Uruguay, Argentine, France, Angleterre et Espagne). Mais une autre compétition se joue sur les terrains. Celle des équipementiers.

Depuis 1966, cinq marques ont habillé le vainqueur de la compétition : Puma, Nike, Adidas, Umbro et Le Coq Sportif. Le grand gagnant ? L’Allemand Adidas. Créée en 1949, la marque semble porter chance. L’Allemagne (1954, 1974, 1990, 2014), l’Espagne (2010), la France (1998) et l’Argentine (1978) portaient tous une tunique floquée des trois bandes lors de leur sacre mondial. L’Anglais Umbro a équipé deux champions du monde, le Brésil (1994) et l’Angleterre (1966), tout comme le Coq Sportif - l’Argentine en 1986 et l’Italie en 1982. La Nazionale portait des maillots Puma pour son sacre en 2006. Nike, prédominant aujourd’hui, n’a équipé qu’un seul champion du monde, le Brésil (2002). La marque américaine, créée en 1971, est en contrat avec la Seleçao depuis 1996.

Et cette année ?

Huit sponsors se partagent les 32 équipes qualifiées en Russie : Adidas, Nike, New Balance, Hummel, Errea, Umbro, Puma et Ulhsport.

Si c’est encore une fois une équipe Adidas qui devient championne du monde, l’Allemagne, l’Argentine, la Belgique, l’Espagne, le Japon, la Colombie ou le Mexique ont par exemple toutes leurs chances. L’équipementier allemand sera sponsor de 12 équipes nationales lors de cette Coupe du monde. Nike pourrait remporter le deuxième sacre de son histoire. La marque équipe 10 sélections nationales, notamment l’Angleterre, le Brésil, la Croatie ou le Portugal. Nike est aussi l’équipementier de la France, depuis 2011. Un bon présage ?

JM