RMC Sport

Mondial 2018: Evra élu pire consultant télé en Angleterre

Patrice Evra

Patrice Evra - -

Alors qu’il officie en tant que consultant pour la chaîne britannique ITV depuis le début de la Coupe du monde, Patrice Evra a été désigné ce samedi comme étant le pire consultant en Angleterre par The Guardian.

Après n’être resté que trois mois à West Ham en Premier League, Patrice Evra a été engagé en tant que consultant par la chaîne britannique ITV pour couvrir et commenter les matches de la Coupe du monde en Russie.

Alors que la phase de groupe venait tout juste de s’achever, The Guardian a décidé de livrer ce samedi le classement des meilleurs consultants des chaînes BBC et ITV (34 spécialistes jugés et évalués). L’ancien latéral gauche des Bleus termine bon dernier. 

Le seul en dessous de cinq

Tous les consultants passés au crible par le quotidien anglais ont été notés sur dix. Si d’anciens joueurs comme Frank Lampard (8/10) et Rio Ferdinand (7,5/10), ou encore le milieu de terrain de Chelsea Cesc Fabregas (8/10) s’en sont brillamment tirés, l’ex-joueur de l’OM a quant à lui obtenu un piteux 1,5/10. Sur les 34 spécialistes, l’ancien défenseur de Manchester United est le seul à avoir obtenu moins de la moyenne.

Sa note était accompagnée du commentaire suivant: "Les grands joueurs ne font pas toujours de grands consultants et parfois même ils peuvent être terribles, et c'est le cas avec Patrice Evra. De sa condescendance avec Eni Aluko à sa posture avachie en passant par ses commentaires paresseux nous faisant croire qu'il nous accorde une faveur, Evra a empesté la Russie". 

La polémique sexiste

L’international tricolore aurait donc récolté cette mauvaise note à cause de son tempérament très extraverti, mais surtout de la polémique l’accusant de sexisme envers Eniola Aluko (joueuse de la Juventus). Patrice Evra avait en effet applaudi la consultante après que celle-ci ait livré une analyse de match en ajoutant "Very good".

Cette drôle de réaction avait donc provoqué l'indignation de plusieurs internautes et journalistes. Après un retour en Ligue 1 compliqué, le Français ne fait visiblement pas l'unanimité non plus en Grande-Bretagne. 

AC