RMC Sport

Mondial 2018: l’Espagne et l’Italie se donnent rendez-vous, l’Islande peut rêver

L'équipe d'Espagne

L'équipe d'Espagne - AFP

L’Espagne et l’Italie ont fait le boulot ce dimanche en éliminatoires de la Coupe du monde 2018. La Roja et la Squadra Azzura se retrouveront en septembre pour se disputer la première place du groupe G. Dans les autres matchs du jour, l’Islande a fait chuter la Croatie dans le temps additionnel.

L’Espagne et l’Italie joueront une finale

Les favoris n’ont pas tremblé ce dimanche dans le groupe G. L’Italie a tranquillement battu le Lichtenstein à Udine. Lorenzo Insigne, Andrea Belotti, Eder, Federico Bernardeschi et Manolo Gabbiadini ont offert la victoire à la Squadra Azzura (5-0). En déplacement en Macédoine, l’Espagne a eu beaucoup plus de mal. Après avoir fait le break en première période grâce à David Silva et Diego Costa, la Roja s’est fait peur au retour des vestiaires avec la réduction du score de Stefan Ristovski.

Mais les joueurs de Julen Lopetegui ont assuré l’essentiel en s’imposant 2-1. Une victoire qui leur permet de conserver la première place, à égalité de points avec l’Italie (13), mais avec une meilleure différence de buts (+18 contre +14). Les deux équipes ont maintenant rendez-vous le 2 septembre à Bernabeu pour une explication au sommet. Dans l’autre match de la poule, l’Albanie l’a facilement emporté en Israël (0-3).

>> France-Angleterre: Matuidi encourage les supporters à chanter l'hymne anglais 

Statu quo entre la Serbie et l’Irlande

La journée n’a pas permis de faire bouger les lignes dans la poule D. La Serbie et le Pays de Galles se sont séparés sur un match nul à Belgrade (1-1). Stefan Mitrovic a égalisé dans le dernier quart d’heure après l’ouverture du score d’Aaron Ramsey sur penalty. Les Serbes conservent tout de même la première place, à égalité avec l’Irlande, qui s’est fait accrochée par l’Autriche à Dublin (1-1). Dans l’autre rencontre du groupe, la Moldavie et la Georgie se sont quittés sur un score de parité (2-2).

L’Islande fait tomber la Croatie

C’est un but qui pourrait valoir de l’or. En marquant à la 90e face à la Croatie, Hörour Magnusson a offert un succès archi-précieux à l’Islande (1-0). Une victoire qui permet aux quarts de finaliste du dernier Euro de se hisser à la deuxième place du groupe I, à égalité de points avec le leader croate (13). De quoi prendre deux points d’avance sur la Turquie, qui s’est baladée au Kosovo (1-4) et l’Ukraine, qui l’a emporté 2-1 en Finlande.

>> Mercato: l'OL le mieux placé pour Nicolas Pepe

VIDEO: "Henrique doit faire passer un cap au PSG" selon Di Meco

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur