RMC Sport

Mondial 2018: la Corée du Sud et l'Arabie saoudite qualifiées, un pré-barrage Syrie-Australie

Hwang Hee-Chan

Hwang Hee-Chan - AFP

La Corée du Sud s'est qualifiée pour la Coupe du monde 2018 après son match nul (0-0) ce mardi en Ouzbékistan. Même chose pour l'Arabie saoudite, victorieuse du Japon (1-0). De son côté, la Syrie jouera deux premiers matchs de barrages pour tenter de se rapprocher de la Russie contre l'Australie.

Et la septième nation qualifiée pour la Coupe du monde 2018 est... la Corée du Sud. La sélection coréenne, qui a obtenu le nul ce mardi en Ouzbékistan (0-0), est la troisième de la confédération asiatique à décrocher son billet pour la Russie après l’Iran et le Japon. La Chine, qui a battu le Qatar mardi, est quant à elle éliminée (2-1).

Neuvième qualification de suite pour la Corée du Sud 

Il s'agira de la 10e participation des Sud-Coréens et la 9e de suite depuis 1986. Leur meilleur résultat est une 4e place, obtenue en 2002 lors de l'édition qu'ils avaient coorganisée avec le Japon.

A lire aussi >> Mondial 2018: les commentateurs de la télé publique allemande n'iront pas en Russie (c'est trop cher)

La Corée du Sud a connu des qualifications tourmentées, marquées par l'éviction, en juin, du sélectionneur allemand Uli Stielike après une déroute surprise au Qatar (3-2). Son remplaçant, Shin Tae-yong, est arrivé pour les deux derniers matchs, conclus à chaque fois sur un 0-0, contre l'Iran puis en Ouzbékistan suffisant pour se qualifier.

L'Arabie Saoudite, tombeuse du Japon déjà qualifié (1-0) mardi, s'est également qualifiée au détriment de l'Australie, moins bien classée malgré sa victoire contre la Thaïlande (2-1) et qui devra donc disputer un pré-barrage contre la Syrie pour tenter de jouer le Mondial en Russie.

Le vainqueur de cette confrontation en matchs aller/retour affrontera, encore en matchs aller/retour, une formation d'Amérique centrale et du Nord (CONCACAF) pour tenter d'arracher sa place au Mondial russe.

VIDEO. Le kikadi du mardi 5 septembre

JBi avec AFP