RMC Sport

Russie-Croatie: "Le pays est tombé amoureux de nous", se félicite Cherchesov malgré l’élimination

La Coupe du monde du pays-hôte s’est achevée ce samedi, à Sotchi, en quarts de finale face à la Croatie (2-2, 4-3 tab). Mais la Sbornaya n’a pas tout perdu selon son sélectionneur, Stanislav Cherchesov.

On plaçait parfois le pays-hôte parmi les nations les plus faibles engagées avant la Coupe du monde. La Russie s’est finalement frayée un chemin jusqu’en quarts de finale où elle a chuté ce samedi aux tirs au but face à la Croatie (2-2, 4-3 tab). En plus d’une organisation unanimement saluée, la Russie a donc aussi réussi à exister sportivement dans cette Coupe du monde 2018 disputée sur son sol.

Le pari de la Sbornaya est donc gagné et l’élimination aux tirs au but face aux Dalmates, au terme d’un match à rebondissements, ne changera pas cette impression assure son sélectionneur: "On a été critiques avant le tournoi? Croyez-moi ou non, nous, nous croyions en nous, et le pays nous aimait."

L’Euro 2020… en partie en Russie

"Nous ne pouvions pas forcer les médias à nous aimer aussi, a poursuivi Stanislav Cherchesov. Par notre travail, nous avons entraîné les gens derrière nous. Nous les avons fait tomber amoureux. Maintenant, tout le pays sait que son équipe a des qualités." Prochain défi pour cette sélection russe: confirmer cet envol naissant lors de l’Euro 2020… en partie disputé sur son sol. Saint-Pétersbourg accueillera ainsi trois matchs de groupe et un quart de finale d’une compétition qui aura lieu dans douze villes européennes.

MI avec Florent Germain et Timothée Maymon à Sotchi