RMC Sport

Thomas Müller sévèrement taclé par San Marin

Thomas Müller

Thomas Müller - AFP

L’attaché de presse de San Marin n’a pas du tout aimé les critiques de l’attaquant allemand Thomas Müller qui s’est interrogé sur l’intérêt du match de qualification face à San Marin, tranquillement remporté par la Mannschaft (8-0). Sur FaceBook, le chargé de communication de la modeste sélection a répondu en dix points à la star du Bayern Munich. Savoureux.

Thomas Müller a les oreilles qui sifflent. Du côté de San Marin, écrasé 8-0 vendredi par l’Allemagne lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2018, les critiques de l’attaquant de la Mannschaft sont mal passées. « Je ne vois pas l’intérêt de disputer des matches aussi déséquilibrés, avait déclaré Müller, comme par hasard muet ce soir-là. Je comprends que c’est spécial pour eux de jouer contre les champions du monde. Je comprends aussi qu’ils soient obligés de défendre de façon rugueuse. Mais c’est aussi pour cette raison, justement, que je me demande si ces rencontres ne nous font pas prendre des risques inutiles. »

Müller dénigre les petites équipes

Une sortie qu’Alan Gasperoni, attaché de presse de San Marin, n’a pas laissé passer. « Cher Thomas Müller, vous avez raison, les matches de foot comme celui de vendredi soir n’ont aucun intérêt. Pour vous, a-t-il écrit sur Facebook. Vous n’étiez pas obligé de venir à San Marin, presque gratuitement, lors d’un week-end sans Bundesliga durant lequel auriez pu rester avec votre femme dans le canapé de votre luxueuse maison. Vous auriez aussi pu participer à un événement organisé par votre sponsor afin de gagner quelques milliers d’euros. »

« Même face à une équipe comme la nôtre, vous n’avez pas été capable de marquer »

Et le responsable de poursuivre avec dix bonnes raisons de trouver un intérêt au match San Marin-Allemagne. « C’était utile de montrer que même face à une faible équipe comme la nôtre, vous n’avez pas été capable de marquer. (...) C'était utile de rappeler que le football ne vous appartient pas. Il appartient à ceux qui aiment le foot et, que ça vous fasse plaisir ou non, il nous appartient à nous aussi. (….) C’était utile à votre Fédération (et à la nôtre aussi) de gagner l’argent des droits TV avec lequel, en plus de vous payer pour vos petits soucis, on pourra construire des structures pour les enfants de votre pays, des centres de formations, des stades sécurisés… Je vais vous dire, notre Fédération va construire un nouveau terrain dans la petite ville appelée Acquaviva. Vous pourriez la financer en six mois avec votre salaire. Nous allons le faire avec un match de 90 minutes. Pas mal non ? »

Des clichés pas du meilleur goût

Et l’attaché de presse de conclure en sortant les bons vieux clichés sur les Allemands, pas forcément du meilleur goût. « C’était utile de me faire réaliser que même si vous avez le meilleur équipement Adidas, vous êtes toujours ceux qui mettent des chaussettes blanches avec des sandales. »

A lire aussi>> Le Werder Brême chambre Arsenal sur Gnabry

AB