RMC Sport

VIDEO. Une ministre suédoise au Parlement avec le maillot de Durmaz, victime d'insultes racistes

Victime d'insultes racistes après avoir provoqué une faute qui a amené le but de la victoire de l'Allemagne face à la Suède (2-1), Jimmy Durmaz a été soutenu ce mercredi au Parlement par Annika Strandhäll, ministre des Affaires sociales et des sports.

"La tenue du jour", a-t-elle commenté sur Twitter. Ce mercredi, Annika Strandhäll, ministre suédoise des Affaires sociales et des Sports, s’est présentée au Parlement de son pays avec le maillot de Jimmy Durmaz. Un geste fort et un signe de soutien envers l’international suédois, victime d’insultes racistes après la défaite subie par sa sélection face à l’Allemagne (2-1), samedi, à l’occasion de la deuxième journée de la phase de groupes de la Coupe du monde. Entré en jeu à la 74e, le milieu de Toulouse avait provoqué la faute permettant à Toni Kroos de marquer le but de la victoire.

Né en Suède de parents ayant émigré depuis la Turquie (son père est Turc et sa mère est née au Liban), Durmaz a été ciblé par un déferlement d’insultes racistes et de menaces de mort sur les réseaux sociaux. Au lendemain du revers face aux Allemands, Durmaz avait lu un message face aux médias: "Je suis Suédois, je porte ce maillot avec fierté. Qu’on me qualifie de terroriste et qu’on menace ma famille, ce n’est pas acceptable", avait-il réagi. Annika Strandhäll lui avait déjà apporté son soutien dans un message posté sur son compte Instagram.

Elle a gardé le maillot pendant toute la séance

"Etre énervé et triste, c'est complètement compréhensible. Mais que cela se transforme en attaques racistes et haineuses en ligne contre un seul joueur est indéfendable", avait-elle écrit. Ce mercredi, elle est donc arrivée au Parlement avec le maillot 21 de Durmaz et a même participé avec à la séance de questions au gouvernement. Troisième de son groupe avec 3 points au compteur, à égalité avec l’Allemagne et derrière le Mexique (6 points), la Suède affronte à 16h le Mexique avec l’objectif d’atteindre les huitièmes de finale du Mondial.

RR