RMC Sport

Dugarry: "Sur le plan de la technologie, l'arbitrage vidéo n’est pas encore fiable"

-

- - -

Après la rencontre Cameroun-Chili (0-2) marquée par deux utilisations de l’arbitrage vidéo controversées ce dimanche en Coupe des Confédérations, Christophe Dugarry a livré son avis sur cette technologie pour SFR Sport.

Utilisé pour la première fois dans une compétition majeure de la FIFA lors de la Coupe des Confédérations, l’arbitrage vidéo ne paraît pas encore tout à fait au point. Lors de la rencontre Cameroun-Chili (0-2) ce dimanche, la technologie a notamment été consultée à deux reprises, pour deux moments de flottement et deux décisions controversées. Surtout après le deuxième but chilien, sur lequel Christophe Dugarry, membre de la Dream Team RMC Sport, ne comprend pas l’utilité de le faire valider par la vidéo.

A lire aussi >> Coupe des Confédérations: l’arbitrage vidéo fait polémique lors de Cameroun-Chili

Dugarry: "Qui a raison, qui a tort?"

"L’arbitre assistant voit bien qu’il y a deux défenseurs camerounais sur la ligne (sur le but de Vargas). L’arbitre n’est pas aveugle, il voit très bien qu’il n’y a jamais hors-jeu. Et on ne peut pas parler de hors-jeu de position de Vargas, ça fait des années que cette règle ne s’applique plus. Donc après qu’est-ce qu’il y a ? Je ne comprends pas pourquoi on a fait appel à la vidéo sur cette situation-là. Après les décisions sont bonnes et c’est ce qui compte, mais ça fait beaucoup de bazar. Et au niveau de la technologie ce n’est pas encore fiable.

"Il faut que ce soit mieux expliqué"

Pour preuve, sur le premier but, ils ont mis du temps à passer le ralenti alors que les spectateurs doivent être mis au courant de ce qu’il se passe pour ne pas créer de confusion. Il faut que ce soit mieux expliqué pour que ceux qui regardent sachent ce que l’arbitre demande à vérifier, un peu comme au rugby. Là ce n’est pas clair. On est en train de faire un faux procès à la vidéo car ce n’est pas bien fait. C’est pas possible, ça crée un doute qui n’a pas lieu d’être. Surtout qu’avec les images de SFR Sport, on constate que Sanchez est finalement hors-jeu ! Donc ce ne sont pas les mêmes images utilisées par la FIFA ? Qui a raison et qui a tort dans ce cas?"

A lire aussi >> Coupe des Confédérations: le Chili facile, le Cameroun et... l’arbitrage vidéo dans le dur

D.W