RMC Sport

Attentats de Paris: les Allemands ont passé la nuit au Stade de France

-

- - AFP

Silence, attente et inquiétude ont marqué la nuit des acteurs de France-Allemagne au Stade de France, aux abords duquel un attentat terroriste a été perpétré vendredi soir. Les joueurs de la Mannschaft ont ainsi passé la nuit dans l’enceinte de Saint-Denis avant d’être escortés samedi matin jusqu’à un aéroport.

L’ambiance était naturellement pesante après le match entre la France et l’Allemagne (2-0), en marge duquel un attentat a été perpétré aux abords du Stade de France. Pas de conférence de presse des deux sélectionneurs, ni de joueurs dans la zone d’interviews. Seul Noël Le Graët, président de la FFF, est venu s’exprimer devant les journalistes pour adresser ses condoléances et celles de la Fédération aux familles des victimes.

Français et Allemands sont restés plusieurs heures autour de leurs vestiaires et du salon qui leurs sont réservés à chaque rencontre des Bleus, afin d’accueillir leurs proches. Les joueurs ont beaucoup échangé entre eux et par téléphone. Une quinzaine de Bleus ainsi que des membres du staff se sont installés vers 1h du matin dans leur vestiaire, où une télévision avait été branchée pour suivre l’évolution de la situation. Tous sont restés silencieux. Seuls quelques regards de consternation ont été échangés à la vue des images diffusées sur les chaînes d’information.

Les Bleus ont rejoint Clairefontaine à 3h du matin

Les Allemands, qui devaient rester à Paris jusqu’à dimanche, ont désiré quitter Paris dans la foulée mais craignaient de quitter l’enceinte avec leur bus aux couleurs de la Mannschaft. Les joueurs français et le staff sont ainsi restés par mesure de sécurité mais aussi par solidarité jusqu’à 3h du matin, avant de rejoindre Clairefontaine en bus, quand les Allemands ont eu l’assurance de pouvoir bénéficier d’un avion pour rentrer chez eux.

Un rapatriement particulièrement délicat à organiser pour une délégation de 110 personnes composée de joueurs, du staff, des suiveurs, des dirigeants et des partenaires. Grâce à l’officier de sécurité des Bleus en relation avec le ministère de l’Intérieur et avec l’ambassade d’Allemagne à Paris, les champions du monde sont finalement parvenus à quitter le Stade de France vers 7h ce matin pour rejoindre un aéroport et décoller vers l’Allemagne.

JRe