RMC Sport

Aulas : « On retrouve le Benzema de Lyon »

Jean-Michel Aulas

Jean-Michel Aulas - -

Actuellement au Brésil, le président lyonnais a confié sur BFM TV ses espoirs de voir l’équipe de France aller loin dans cette Coupe du monde. Il a également évoqué la métamorphose de son ancien joueur Karim Benzema.

Gare à l'emballement

« La Coupe du monde est une compétition qui monte en progression à chaque match, donc il ne faut pas tirer de conclusions trop hâtives. Là, on voit une équipe de France formidable, qui est animée d’un collectif très au-dessus de ce qu’on avait connu ces dernières années. Il y a eu des fulgurances individuelles au sein du collectif qui ont fait que l’équipe de France a non seulement été très bonne, mais également très efficace, ce qui est très rare en Coupe du monde. On peut imaginer qu’elle aille beaucoup plus loin mais, au-delà de la première phase, chaque rencontre va avoir un caractère définitif. Il faut donc garder les pieds sur terre. »

Les clés de la réussite française

« Il y a dans cette équipe de France une atmosphère comme celle qu’on peut retrouver en club. On a un président qui préside, un sélectionneur qui entraîne, un groupe très solidaire et des fans pour encourager. Il y a une hiérarchie claire et un collectif qui s’est créé qui donne beaucoup d’espoir. Ça se ressent même dans le vestiaire. Chacun est à sa place. Il n’y a pas de griserie. On sent qu’il y a un potentiel à exploiter et c’est merveilleux pour nous. Didier Deschamps a tous les éléments qui permettent à ce groupe de s’exprimer, dans un contexte plaisant. Il y a une organisation au service de la nation. »

La nouvelle dimension de Benzema

« On retrouve Karim tel qu’on l’a connu à Lyon. Il a retrouvé un équilibre personnel et dans sa sensibilité de footballeur, ce qu’il avait eu un peu de mal à faire dans sa vie postérieure à l’OL. J’ai longuement discuté avec lui après le match d’hier. On sent un joueur qui sait qu’il est en forme mais qui est aussi conscient que tout ceci est difficilement pérenne. Il lui faut donc stabiliser sa situation telle qu’elle est aujourd’hui. On sent qu’il a vraiment pris de l’envergure. On retrouve dans sa gestuelle des choses qu’on voyait à Lyon et qu’on n’avait peut-être pas vues de manière aussi instinctive ces derniers temps. Il est non seulement efficace en termes de buts et de passes décisives, mas il créé également des brèches pour ses collègues de l’attaque. C’était sidérant de voir à quel point il arrivait à embarquer les défenseurs suisses pour créer le danger. »

A lire aussi :

>> La force tranquille des Bleus

>> Benzema marche sur l'eau

>> Jusqu'où les Bleus peuvent-ils aller ?

La rédaction