RMC Sport

Benzema : « Je ne suis pas le sauveur

Benzema et Mexès

Benzema et Mexès - -

L’attaquant du Real Madrid se savait attendu à Sarajevo. Il a répondu présent en réalisant sa prestation la plus aboutie avec les Bleus, vainqueurs en Bosnie (2-0). Il refuse néanmoins de s’enflammer.

Karim Benzema, votre but contre la Bosnie a libéré les Bleus…
Je ne suis pas le sauveur. Tout le monde a fait un très bon match. J’ai eu la chance de marquer ce premier but qui a décanté cette partie. Ce n’était pas facile mais on est tous restés soudés. On s’est entraidé. C’est de bon augure pour la suite, même s’il ne faut pas s’enflammer.

Ce but est-il une délivrance pour vous ?
Oui, ça fait plaisir de marquer. Je savais que j’étais attendu et que je devais faire un bon match. Je suis content de ma prestation, mais je pense aussi à mes équipiers qui ont été forts. Il faut toujours s’en remettre au collectif. Avec les Bleus, je n’avais inscrit que des buts en matches amicaux. Ça fait plaisir de marquer dans les grands rendez-vous. C’est mon but le plus important en équipe de France.

« J’ai encore tout à prouver »

D’autant que vous avez été privé de Coupe du monde…
J’ai été énervé et revanchard. Mais c’est la vie. Je n’ai que 22 ans. J’ai encore tout à prouver et tout à faire pour réaliser une bonne carrière en équipe de France.

Qu’est-ce qui a changé dans cette équipe de France depuis la défaite vendredi contre la Biélorussie ?
On s’est lâché. Vendredi, on a joué avec la peur au ventre. En Bosnie, c’était un tout autre match, difficile certes, mais chacun a joué son propre foot. On a parlé entre nous, mais de façon très décontractés et cela s’est vu sur le terrain.

MB à Sarajevo