RMC Sport

Benzema marche sur l’eau

Karim Benzema

Karim Benzema - -

Auteur d’un but (plus un sévèrement refusé) et de deux passes décisives lors de la victoire des Bleus contre la Suisse (5-2), Karim Benzema est dans une forme impressionnante en ce début de Mondial. Et rêve d’une Coupe du monde parfaite.

Après un match rassurant face à une faible équipe du Honduras (3-0) dimanche dernier, les Bleus ont confirmé leur excellente forme actuelle en humiliant la Suisse d’Ottmar Hitzfeld (5-2). Avec un Karim Benzema une nouvelle fois étincelant en attaque, déjà buteur à trois reprises dans ce Mondial. Alors, satisfait le Madrilène ? « Content, fier, c’est le mot de ce soir, sourit l’attaquant français. On a fait un très gros match. On a marqué des buts, on s’est déplacés, on a joué ensemble, en équipe. Après le match du Honduras, c’était une équipe qui était dure à négocier, on est bien rentrés dans la partie et puis on a gagné. »

Auteur d’un match complet, le joueur du Real Madrid s’est d’abord fait remarquer par une passe décisive sur le but de Matuidi (2-0, 18e). Avant de se faire plaisir lui-même, à la limite du hors-jeu sur un service exquis de l’extérieur du pied droit de Paul Pogba (4-0, 67ème). Puis il s’est à nouveau mué en passeur pour Moussa Sissoko (5-0, 73ème). Mais pas de triplé pour l’ancien lyonnais. Sa superbe frappe trouve la lucarne gauche de Diego Benaglio, mais l’arbitre M. Kuipers avait déjà sifflé la fin de la rencontre… « Il y a un centre, je tire, mais je n’avais pas entendu que l’arbitre avait sifflé la fin du match, raconte Benzema. Ça fait deux buts qu’on m’enlève, ça commence un peu à prendre la tête, mais l’essentiel c’est qu’on ait gagné. Tout le monde a participé au match de ce soir et je suis content. » Le collectif avant tout.

En plein "rêve"

Une petite déception qui ne ternit pas un début de compétition rêvé pour les Bleus. Et pour sa star offensive. Altruiste sur le terrain, il l’est tout autant dans ses propos. « Depuis le début je rêve, confie le Français. J’ai des objectifs en tête et, petit à petit, on y arrive. Ça fait un moment que je suis persuadé qu’on peut faire quelque chose. Il faut jouer ensemble, on le fait. On a un vrai groupe et ça se montre sur le terrain. On va bien se reposer et jouer ce match, avec la même envie et la même détermination pour gagner. »

Positionné sur le côté gauche de l’attaque au sein du 4-3-3 de Didier Deschamps, Karim Benzema, qui avoue se sentir en pleine forme physique et mentale, s’accommode bien de la présence d’Olivier Giroud dans l’axe. «Je suis bien, je profite aussi du travail de mes coéquipiers, avoue-t-il. Je suis à 100%, je n’ai pas de blessures, je suis bien dans ma tête. Je peux faire encore mieux. J’ai pris confiance et on joue ensemble, il y a les automatismes et puis il y a de la réussite aussi. On leur a mis trois contres, trois buts, donc c’est beaucoup de réussite aussi. Tout le monde tire l’équipe vers le haut, ce n’est pas que Karim et Olivier. Aujourd’hui, il a fait un très bon match. Je suis content pour lui, il a marqué, il a fait marquer et ce qu’on demande à un attaquant. » Parole d’expert.

A lire aussi : 

>> La France épate son monde
>> Suisse-France : les bons choix de Deshamps
>> Jusqu'où peuvent aller les Bleus ?

AD (avec JS)