RMC Sport

Benzema-Valbuena : vers une question de morale pour les Bleus ?

La chambre d’instruction de la cour d’appel de Versailles va se prononcer vendredi à 9h30 sur la levée du contrôle judiciaire de Karim Benzema, dans l’affaire de chantage à la sextape contre Mathieu Valbuena. Une étape cruciale pour l’attaquant du Real Madrid et de l’équipe de France, qui pourrait ensuite être confrontée à une question de morale dans les semaines à venir.

La justice va trancher sur le contrôle judiciaire qui vise Karim Benzema, mis en examen le 5 novembre pour « participation à une association de malfaiteurs » et « complicité de tentative de chantage » contre Mathieu Valbuena. Comme RMC Sport le révélait en exclusivité, la juge d’instruction Nathalie Boutard a décidé de lever le contrôle judiciaire de l’attaquant français avant l’appel du parquet.

La cour d’appel de Versailles décidera vendredi matin à 9h30 de suivre l’avis ou non de la juge d’instruction. La tendance est qu’elle suive Nathalie Boutard et confirme la levée du contrôle judiciaire de l’attaquant du Real Madrid. Une décision qui serait assez positive pour le clan Benzema. L’attaquant de l’équipe de France devrait alors rencontrer Mathieu Valbuena.

Après cette décision, Nathalie Boutard devrait clore l’instruction afin de prononcer une relaxe ou de renvoyer les suspects devant le tribunal correctionnel. Cette levée du contrôle judiciaire est une étape cruciale pour Karim Benzema, mais pas la plus importante, qui concernera plutôt la mise en examen du joueur.

L’intérêt sportif privilégié ?

Qu’importe le verdict de la cour d’appel de Versailles, les deux joueurs ne feront pas leur retour en équipe de France pour les matches amicaux face aux Pays-Bas (25 mars) et à la Russie (29 mars). Mathieu Valbuena se remet tout juste d’une blessure à une cuisse et va tranquillement faire son retour avec le groupe pro de l’OL, alors que Benzema n’est toujours pas sélectionnable en Bleus, conformément à la décision du président de la FFF, Noël Le Graët. Le Madrilène est de toute façon écarté des terrains pour une douleur à une cuisse.

En revanche, une question morale se posera dans quelques semaines. Si à l’avenir, les deux joueurs peuvent se retrouver chez les Bleus, l’attaquant du Real Madrid pourrait, lui, toujours être mis en examen. Les attitudes du sélectionneur Didier Deschamps et de la FFF seront alors étudiées. Si Benzema est toujours mis en examen avant l’Euro, le sportif devra-t-il passer au-dessus de la morale ? Didier Deschamps devra-t-il privilégier l’intérêt immédiat des Bleus ? Une vraie question que réfute pour le moment la FFF, qui ne veut pas parler de ce dossier dans l’attente des avancées judiciaires.

RMC Sport