RMC Sport

Christophe Dugarry: "Quand tu arrives en équipe de France, tu te démerdes"

Didier Deschamps a offert à plusieurs joueurs (Mbappe, Tolisso, Mendy, Bakayoko et Thauvin) leur première convocation en équipe de France, pour les matchs face au Luxembourg et l’Espagne (25 et 28 mars). Pour Christophe Dugarry, ces jeunes joueurs doivent déjà se prendre en mains et ne pas s’appuyer les cadres, inexistants selon lui dans un groupe.

« La jeune génération a-t-elle besoin d’être encadrée ? Sincèrement, il faut arrêter avec ça, les anciens, les cadres, etc… Ok, il faut des joueurs d’expérience. Ce qui fait leur force, c’est qu’ils ont de l’expérience, l’habitude de cet environnement. Mais les jeunes, je suis désolé, ils ont la petite phrase de bienvenue : "allez les gars, on compte sur vous ! C’est bien ce que tu fais avec ton équipe". Mais quand tu arrives en équipe de France, tu es chez les grands, tu te démerdes.

A lire aussi >> Frank Leboeuf: "N’Golo Kanté, un soldat extraordinaire mais pas un patron" 

Pour moi, ça n’existe pas les cadres. Les grands frères ? Ça s’est sur M6, avec "Pascal le grand frère" (sic). C’est pour ça que je suis le premier à dire que des gamins de 18 ou 19 ans qui se retrouvent dans ce château, avec 200 journalistes, cette pression, l’œil des gens qui change… Puisqu’ils ont la tête sur les épaules, ils n’ont qu’à se démerder et n’ont pas besoin des cadres. On ne peut pas dire, d’un côté, qu’ils ont la tête sur les épaules et sont capables de tout casser et, de l’autre, dire qu’il faut les encadrer. »

A lire aussi >> Equipe de France: les onze de Christophe Dugarry pour les matchs contre le Luxembourg et l’Espagne

« C’est un sport collectif mais chacun pense à sa pomme »

« J’ai entendu des joueurs dire : "je n’ai pas été bien encadré, je n’ai pas été soutenu". Mais c’est l’équipe de France, le haut niveau ! C’est un sport collectif mais chacun pense à sa pomme. Quand tu as un jeune qui arrive avec les crocs pour piquer ta place, tu crois que le cadre il fait quoi ? Tu crois qu’il lui laisse la place ? Quand je m’entraînais avec les anciens, Tigana et tout ça, tu crois qu’ils me faisaient des cadeaux ? Tigana, quand je ratais une passe, il me regardait et me disait : "c’est quoi cette passe pourrie que tu me fais ?".

A lire aussi >> Le onze de rêve de Kylian Mbappé (avec beaucoup de Brésiliens)

Ce n’est pas le monde des Bisounours. Les anciens ne vont pas te mettre mal à l’aise, te défoncer, mais à un moment tu es dans ta solitude de la performance. Il faut te débrouiller. Je ne pense pas qu’il faille mettre l’incorporation de ces jeunes sur le dos des cadres et des anciens. Pour moi, ça n’a pas de sens. »

>> Les podcasts de Team Duga