RMC Sport

Coupe du monde (qualifs): victoire étriquée des Bleues face aux Galloises

L'équipe de France s'est imposée 2-0 face au pays de Galles, ce mardi soir, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde féminine 2023. Les buts ont été inscrits par Kadidiatou Diani (45e) et Selma Bacha (90e). Cette victoire en demi-teinte permet aux Bleues de prendre le large en tête de leur groupe, devant leur adversaire du soir.

Corinne Diacre espérait "lâcher les chevaux" après la large (mais peu convaincante) victoire 6-0 face au Kazakhstan. Il y avait matière à être déçu. Devant 8.000 spectateurs environ au stade du Roudourou de Guingamp, l'équipe de France féminine de football ne s'est imposée ce mardi soir que 2-0 face au pays de Galles, qui n'est que la 34e nation mondiale au classement FIFA. Les Galloises ont même disputé les 20 dernières minutes à 10 contre 11. Non seulement les Bleues ont failli ne pas profiter de cette supériorité numérique, mais elles ont été chanceuses de ne pas concéder le nul en toute fin de cette rencontre qualificative pour la Coupe du monde 2023.

Le superbe rush de Cascarino

Car à la 90e minute, alors que la France ne menait encore que 1-0, les Galloises ont touché le poteau gauche de Pauline Peyraud-Magnin. Quelques secondes auparavant, déjà, la gardienne française avait dû s'en remettre à un sauvetage de Griedge Mbock pour éviter la catastrophe. C'est finalement sur le contre qui a suivi cette double alerte que la Lyonnaise Selma Bacha a enteriné la victoire, d'une frappe sèche du pied gauche partie en pleine lucarne.

Avant cela, les Bleues avaient pris l'avantage juste avant la mi-temps, grâce au 16e but international de la Parisienne Kadidiatou Diani. Mais cette ouverture du score est surtout l'oeuvre de Delphine Cascarino, auteure d'un super débordement de plus de 50 mètres sur le côté droit, avec un dribble sur une défenseure adverse en prime.

Le Mondial 2023 se rapproche

"On a réussi à mettre en place une autre facette du jeu de l'équipe de France, à savoir du jeu en contre-attaque", a analysé au micro de W9 la sélectionneure Corinne Diacre, admettant ensuite que son équipe n'avait pas trouvé les ressources pour aggraver la marque. "Quand une équipe se retrouve à 10, elle devient plus forte mentalement, parce qu'elle n'a plus rien à perdre", a-t-elle estimé.

Avec cette victoire qui conforte leur première place du groupe I des éliminatoires, les Bleues ont fait un pas de géant vers le Mondial 2023 qui aura lieu en Australie et en Nouvelle-Zélande. Car les Galloises, les plus sérieuses rivales de ces qualifications, accusent désormais cinq points de retard à la deuxième place.

JA