RMC Sport

Domenech : « La carrière de Vieira n’est pas finie »

Le sélectionneur a dévoilé sa liste de joueurs pour affronter la Roumanie et la Serbie, adversaires dans la course à la qualification au Mondial 2010.

Le sélectionneur a dévoilé sa liste de joueurs pour affronter la Roumanie et la Serbie, adversaires dans la course à la qualification au Mondial 2010. - -

Deux des trois cadres de l’équipe de France, Franck Ribéry et Thierry Henry, sont dans la liste des 23 joueurs retenus pour affronter la Roumanie et la Serbie, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2010. Pour la seconde fois, Patrick Vieira manque à l’appel.

Raymond Domenech, dans quel esprit avez-vous composé votre liste ?
J’ai pris un groupe de 23 joueurs parce que ce qui nous attend contre la Roumanie et la Serbie ne va pas être facile. Ils vont peut-être permettre à d’autres de revenir.

Pourquoi Patrick Vieira est-il absent de votre liste ?
Il n’a pas encore joué un match entier. La situation est la même qu’il y a quinze jours. Patrick a besoin de jouer. Il est court actuellement. Sa carrière n’est pas finie.

Franck Ribéry est présent lui…
Patrick et Franck évoluent à des postes différents. Ils ont des statuts et des morphologies différents. Certains ont besoin de jouer plus que d’autres.

Pensez-vous que Ribéry peut enchainer deux matches internationaux ?
Je ne me fais aucun souci sur l’envie de Franck de participer. Il faut plutôt l’empêcher d’en faire trop et trop vite. On verra combien de temps il jouera contre la Roumanie. On regardera aussi ce qu’il fait ce week-end avec le Bayern.

Comment voyez-vous l’avenir international d’Abou Diaby ?
Il peut joueur à des postes différents à Arsenal, c’est un avantage pour la sélection. Ce sera à lui avec son entraîneur de se fixer plus tard.

Qu’est-ce qui vous a poussé à sélectionner Thierry Henry ?
Ces problèmes de tendons s’estompent. Je l’ai vu faire des sprints contre Bilbao. Je suis rassuré.

Aviez-vous certaines choses à aplanir avec Karim Benzema que vous êtes allé voir Madrid ?
C’est mon métier d’aller voir les joueurs, c’est mon métier et j’aime ça. Vous m’avez vu à Santiago Bernabeu mais j’en ai vu d’autres, et sans que vous le sachiez. Je vais voir les joueurs pour leur dire qu’on croit en eux, qu’on a besoin de joueurs de talents, dans la perspective de la Coupe du Monde 2010.

Y a-t-il une nouvelle hiérarchie des gardiens ?
C’est vous qui le dites. Il n’y a pas de hiérarchie. On a encore des matches. On se rassemble lundi, et on fera le point.

dossier :

Franck Ribéry

La rédaction