RMC Sport

Dupond-Moretti (avocat de Benzema): "Cette affaire nous réserve des surprises"

Eric Dupond-Moretti était l’invité de Jean-Jacques Bourdin ce vendredi matin sur RMC et BFMTV. L’avocat de Karim Benzema a taclé l'ingérence des politiques et promis des surprises dans l'affaire de la sextape dans laquelle l'attaquant du Real Madrid est mis en examen.

L'opinion publique est particulièrement défavorable à la sélection de Karim Benzema en équipe de France…

Ceux qui y sont défavorables ne respectent pas la présomption d’innocence, c'est ma première remarque. La seconde est que j’espère qu’ils ne sont pas sensibles aux sirènes des politiques qui ont beaucoup trop résonnées. Manuel Valls veut composer l’équipe de France…. Il paraît d'ailleurs que François Hollande l'a rappelé à l'ordre. Est-ce que Didier Deschamps a composé l’équipe gouvernementale dans laquelle il y a deux condamnés ? Vous ne pensez pas que les hommes politiques ont autre chose à faire ? 

La décision de le rendre sélectionnable sera rendue au plus tard le 15 avril…

Le seul critère est sa compétence sportive. C’est Didier Deschamps qui compose l’équipe de France. Dans des tas d'activités il y a une faute pénale éventuelle et une faute professionnelle éventuelle. Et elles sont distinctes. J'ai dans ma clientèle des policiers mis en examen qui continuent à exercer leurs fonctions. Mis en examen ne signifie pas coupable. Je ne suis pas devin et je suis tenu au secret professionnel mais je vous dis que cette affaire nous réserve des surprises. Elle n’est pas close. L’instruction n’est pas terminée. 

"Pas de raison judiciaire pour que Benzema ne soit pas sélectionné"

Benzema est également entendu comme témoin dans une affaire de blanchiment d’argent…

Libération en a rajouté une louche avec ce titre « Nouvelle embrouille ». Ce n’est pas n’importe quoi. Et dans le papier : « Peut-être n’aura-t-il jamais affaire à la justice ». J’assigne le journal. Et je vais demander au juge d’entendre Karim Benzema pour qu’on mette un terme à toute discussion. J’envisage même de me constituer partie civile le cas échéant contre ceux qui se sont mal tenus.

Il n’y aucune raison judiciaire pour que Karim Benzema ne soit pas sélectionné pour l’Euro ?

Il n’y aucune raison judiciaire. Pour qu’il y ait une raison judiciaire, il faudrait que la justice lui ait interdit son exercice professionnel. C’est une décision purement sportive.

la rédaction