RMC Sport

Équipe de France: Bouhaddi en remet une couche sur le management de Diacre

Au micro de Canal+, Sarah Bouhaddi a donné un exemple de sa mauvaise relation avec la sélectionneure Corinne Diacre en équipe de France. La gardienne lyonnaise de 34 ans a ainsi révélé avoir été ignorée lors d'un rassemblement des Bleues.

C'est parce qu'elle a senti que Corinne Diacre ne lui faisait plus "confiance" que Sarah Bouhaddi a claqué la porte. La Lyonnaise s'est exprimée sur Canal+ sur sa décision prise en septembre de quitter l'équipe de France féminine de football. Quelques jours après la sortie médiatique remarquée d'Amandine Henry, la gardienne aux 149 sélections a accepté de donner un exemple de sa mauvaise relation avec la sélectionneure.

Dix jours sans le moindre échange

"Je n'ai jamais sorti d'exemple, parce que j'ai beaucoup de respect pour la fédération et ce qu'elle fait pour le football féminin. Je peux donner un exemple qui n'est pas dramatique, mais qui m'a permis de prendre cette décision. Quand tu passes dix jours avec la sélectionneure et qu'on ne t'adresse pas la parole, alors que tu es normalement la gardienne n°1, il n'y a plus lieu de rester en équipe de France. Je me suis sentie touchée. Je n'étais pas bien", a confié la gardienne de l'Olympique Lyonnais.

"Il est important que Corinne et moi ayons une discussion franche et d'adultes, avec beaucoup de respect et de confiance", a ajouté Sarah Bouhaddi, qui a ainsi profité de l'entretien pour faire un pas vers Corinne Diacre et garder entrouverte la porte des Bleues. "Demain, si on a un rendez-vous et qu'on met les choses à plat, qu'elle me dit droit dans les yeux qu'elle a confiance en moi et que ce qu'elle a pensé de moi après cette Coupe du monde était faux, il n'y a aucune raison que je refuse l'équipe de France".

JA