RMC Sport

Equipe de France en direct: Lemar: "Le mercato? ce n'est pas d'actualité"

Thomas Lemar et Ousmane Dembélé

Thomas Lemar et Ousmane Dembélé - AFP

Thomas Lemar, Ousmane Dembélé et Raphaël Varane sont en conférence de presse ce mardi à Clairefontaine. Il débrieferont les propos explosifs de Paul Pogba dans la presse ce matin et la venue d'Emmanuel Macron pour le déjeuner.

[17h06]

Et c'est la fin de cette conférence de presse où on aura pas appris grand chose, soyons francs. On résume:

-Macron n'a pas mis la pression en parlant de deuxième étoile

-Il n'y a pas de problème Pogba malgré ses déclarations à l'emporte pièce dans la presse du jour

- Il n'y a pas de problème tout court, tout se passe bien, notamment entre Dembélé et Mbappé, les nouveaux meilleurs amis de l'attaque bleue. 

Demain, pas de conférence de presse mais des entretiens individuels. 

[16h58]

La reconnaissance est-elle la même en Espagne et en France?

"J'essaie d'être le plus performant possible à chaque fois que je peux. A Madrid c'est une ascension régulière. J'ai plus l'occasion de m'exprimer. En équipe de France, on a moins de matchs. Je suis arrivé tôt au plus haut niveau. On commet des erreurs quand on est jeune et ça fait partie de l'apprentissage. Ca fait partie de ma carrière, de mon vécu. En équipe de France c'est pour moi l'occasion de montrer mon évolution en club." 

[16h55]

Attaque ou défense?

"d'abord on doit être solides, puis ensuite on doit exploiter nos qualités offensives. Notre objectif premier doit être d'être difficiles à bouger." 

[16h50]

Comment se relancer après la Ligue des champions?

"C'est vrai que la finale de la Ligue des champions c'était un pic émotionnel important mais on a coupé quelques jours et maintenant on approche tranquillement de l'événement."

[16h48]

Quel entraîneur pour le Real?

"Déjà il faut un bon entraîneur. Quelqu'un capable d'évoluer dans le contexte madrilène qui est difficile, avec beaucoup d'attente. Ce que Zizou a fait c'était extraordinaire en deux ans et demi. Je pense qu'il y a de très bons coachs en Europe. Je pense qu'il faut une certaine expérience à Madrid. Le coach Zizou n'en avait pas beaucoup mais il l'avait en tant que joueur. il faut quelqu'un avec un caractère pour relever ce défi."

[16h47]

Le groupe a complètement confiance en Lloris

Le message de Varane est très clair. 

[16h45]

Varane patron?

"J'ai ma personnalité, mes qualités mes défauts mais je ne m'en sors pas trop mal, je suis depuis 7 ans au Real, on a gagné 4 Ligue des champions. Cette saison a été avec des hauts et des bas et j'ai essayé d'être le plus régulier possible. J'essaie de montrer qui je suis et ce que je suis capable de faire sur le terrain."

[16h38]

Raphaël Varane débriefe la venue de Macron

"Il ne nous a pas mis la pression. C'était dans une ambiance détendue. Il nous a parlé de trois points important: le groupe, être unis, soudés; l'effort qu'on a fait pour arriver jusqu'ici et ensuite il nous a parlé de la confiance. C'est un message très positif. Ca montre toute l'importance qu'à l'équipe de France, que le président se déplace. On sait qu'on peut procurer des émotions aux Français. C'est bien d'avoir un petit rappel avant la compétition. " 

[16h37]

Et c'est fini pour Ousmane Dembélé, lui aussi peu disert. Au tour maintenant de Raphaël Varane.

[16h35]

Mbappé qui le décrit comme le "meilleur jeune joueur du monde"...

"Il abuse parce que pour moi, c'est lui le meilleur jeune joueur du monde, il sait tout faire. Mais ça fait plaisir d'avoir une personne comme ça dans le groupe. 

[16h33]

"Du plaisir à défendre?"

"Oui, on va dire que j'ai pris du plaisir à défendre... (sourires) mais je le fait pour le bien de l'équipe. Je fais ce que le coach me demande. Il m'a dit de bien me replier pour bien attaquer."

[16h29]

"Kylian et Grizou"

"Ca me fait toujours plaisir de jouer avec Kylian et Grizou. A Barcelone, il y a le meilleur joueur du monde. On a un joueur exceptionnel, il est toujours décisif, ce n'est pas pareil."

[16h28]

Sur Pogba

"Il a toujours été le même, il nous donne des conseils, il parle beaucoup dans le vestiaire. Pour moi c'est un leader."

[16h27]

La bromance Dembélé-Mbappé

"Avec Kylian, ca se passe bien sur et en dehors du terrain. C'est un bon pote. On s'envoie des messages après les matchs. On joue à fifa ensemble."

[16h26]

Qu'est-ce qu'il faut améliorer pour être un plein titulaire?

"Les ballons faciles que je perds et mon efficacité devant le but. Je dois continuer à travailler. il y a beaucoup de concurrence en équipe de France."

[16h23]

Est-ce qu'il manque pas un peu d'expérience et de transmission chez les Bleus?

"Il y en a quelques uns qui ont de l'expérience, qui ont joué la Coupe du monde, l'Euro. il y a des Anciens qui nous cadrent bien et nous donnent des conseils."

[16h21]

Dembélé explique qu'il a beaucoup appris d'un point de vue défensif au Barça et qu'il ne doit pas perdre le ballon.

[16h20]

Bilan de la première saison à Barcelone?

"Beaucoup de blessures, une première saison difficile. Je devais apprendre beaucoup, mais je garde confiance, le groupe a confiance en moi. On verra ce qui va se passer dans les prochaines saisons."

[16h19]

Au tour d'Ousmane crochet crochet crochet Dembélé

[16h17]

Et c'est la fin du passage de Thomas Lemar, très timide face au micro. Il n'aura pas dit grand chose du passage de Macron ou de la concurrence qui règne en attaque. On en apprendra peut-être plus avec Dembélé et Varane.

[16h17]

Lemar le grand perdant?

"Non, si le coach m'a sélectionné, c'est qu'il a confiance en moi. Il faut respecter les choix du coach."

[16h16]

Lloris est-il plus fébrile?

"Non, au quotidien avec nous, on le sent serein. Il sait de quoi il est capable et nous aussi. On a une totale confiance en lui."

[16h12]

Le retour de Mendy?

"Je suis impressionné par son retour parce que ce n'était pas une petite blessure. Il a tout fait pour revenir et il est important pour le groupe, il met la bonne humeur."

[16h09]

Le mercato?

"La ce n'est pas du tout d'actualité. Je suis juste concentré sur la sélection et la Coupe du monde. Tout le reste ne m'intéresse pas."

[16h08]

Tout devient un peu plus intense et la pression monte?

"Non, il n'y a pas plus de pression que ça. les séances d'entraînement sont plus intenses mais entre les joueurs, c'est tout à fait normal, c'est calme. il y a une bonne ambiance."

[16h05]

Faut-il donner les clés du camions à Pogba?

"Je ne sais pas, on a une équipe assez jeune avec des anciens qui sont là pour nous aider. Paul est extraordinaire dans son jeu, il peut être un leader comme plein d'autres peuvent l'être sur le terrain."

[16h04]

Trop de pression de la part de Macron qui a demandé la 2e étoile?

"Non on n'a pas trop de pression mais la Coupe du monde c'est un grand événement et on va essayer de faire ce que le président a demandé." 

[16h02]

On débriefe la venue de Macron

"C'est un honneur et une grosse fierté de rencontrer le président. Il nous a dit de faire ce qu'on fait habituellement. De rester simple, naturels et qu'on était soutenus par le peuple français."

[16h01]

Et ça commence avec Thomas Lemar.

[15h54]

Il y a des scènes très drôles dans la venue de Macron à Clairefontaine. Les coulisses, c'est à voir ici.

[15h52]

La polémique du jour, ce sont les déclarations à l'emporte-pièce de Paul Pogba qui a réclamé les clés du camion bleu dans France Football. Pas sûr que ça plaise en interne.

[15h42]

Début de la conférence de presse aux alentours de 16h. A suivre en direct sur BFM Sport par ici.