RMC Sport

Equipe de France: "Je ne voulais pas faire de foot, mais du judo", indique Camavinga

Appelé en équipe de France Espoirs pour la première fois, le Rennais Eduardo Camavinga, 17 ans, a accordé un petit entretien aux médias de la FFF. En expliquant qu'enfant, il se voyait plutôt sur les tatamis que sur un terrain.

Il n'arrive plus à se défaire de son sourire. Après avoir obtenu la nationalité française la semaine passée, et après avoir fêté ses 17 ans dimanche, Eduardo Camavinga a vu Sylvain Ripoll le convoquer cette semaine en équipe de France Espoirs, en remplacement de Mattéo Guendouzi, appelé chez les A. "Je n'étais pas prêt", reconnaît-il d'ailleurs.

Depuis Clairefontaine, le milieu de terrain du Stade Rennais a accordé une petite interview aux médias de la FFF. Histoire d'évoquer son émotion, mais aussi ses débuts dans le football. Un sport qui, à la base, ne le tentait pas spécialement.

"Je voulais faire comme mon frère"

"De base, je ne voulais pas faire de foot, je voulais faire du judo, révèle-t-il. Mon frère en faisait et je voulais faire comme lui. Sauf qu’à l’école je jouais toujours au foot dans la cour, et les surveillantes ont dit à ma mère de m’inscrire en club. C’est comme ça que ça a commencé."

Et il a encore fallu quelques années à Camavinga pour se fixer sur le terrain. "J’ai débuté comme attaquant de pointe, après je suis passé défenseur central, puis latéral, puis milieu, parfois, poursuit-il. J'ai d'abord joué au Drapeau Fougères, après à l'AGL Drapeau Fougères, et depuis mes onze ans, je suis au Stade Rennais." Où il vient d'exploser.

CC