RMC Sport

Équipe de France: la presse espagnole sous le charme du "diamant brut" Camavinga

Les grands débuts d'Eduardo Camavinga en équipe de France ont été suivis de près en Espagne. Les médias locaux, et notamment madrilènes, ont été impressionnés par le baptême du milieu de terrain de 17 ans, qui est entré en jeu mardi contre la Croatie en Ligue des nations (4-2). Et qui est annoncé sur les tablettes du Real.

Une 63e minute qui fait désormais partie l'histoire. En pénétrant sur la pelouse du Stade de France, Eduardo Camavinga est devenu mardi le plus jeune joueur à porter le maillot de l'équipe de France depuis Maurice Castiger en février 1914. A 17 ans et 303 jours. Le milieu de terrain du Stade Rennais est entré en jeu face à la Croatie, lors de la 2e journée de la Ligue des nations (4-2). En remplaçant N'Golo Kanté. Avec une sérénité désarmante, à l'image de ses premiers pas à Clairefontaine. 

Un avènement scruté de près de l'autre côté des Pyrénées. Et notamment à Madrid, où la presse évoque un intérêt du Real pour le surdoué natif d'Angola (de parents congolais) et naturalisé français en fin d'année dernière. "Camavinga a joué dans un rôle de n°8 et il a montré qu'il était un diamant à l'état brut", s'enflamme Marca, impressionné par la justesse et l'aura du jeune Rennais. "Profitant de la lassitude et du désespoir des Croates, il fait ce qu'il voulait sur le terrain", résume le journal espagnol.

"Rapide, rusé et doté de beaucoup de personnalité"

AS est sur la même longueur d'ondes. Sous le charme du phénomène. "Rapide, rusé et doté de beaucoup de personnalité, Eduardo Camavinga a fait des débuts sereins avec l'équipe de France", écrit le quotidien, qui retient "sa première grande action à la 67e, lorsqu'il a fait un enchaînement extraordinaire conclu par un bon tir repoussé par Livakovic". 

Les journaux madrilènes, pro-Real, rappellent que le club merengue serait d'ores et déjà disposé à accueillir Camavinga dans le futur. Même si le joueur de 17 ans devrait rester à Rennes cette saison afin de découvrir la Ligue des champions avec son club formateur. 

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur