RMC Sport

France-Croatie: la fierté de Camavinga après sa première sélection

Eduardo Camavinga a fait part de sa joie et de sa fierté d'avoir connu sa première sélection avec l'équipe de France, mardi face à la Croatie (4-2). En toute décontraction.

Comme promis, Didier Deschamps a offert sa première sélection à Eduardo Camavinga avec l'équipe de France, mardi lors de la victoire face à la Croatie en Ligue des nations (4-2). Et la prestation du Rennais, entré à la 63e minute à la place de N'Golo Kanté, a été à la hauteur des attentes placées en lui. Dans son style très détendu, il a joué sans complexe, ratissant plusieurs ballons, réussissant des gestes techniques et apportant le danger à plusieurs reprises. 

Epatant pour celui qui est devenu le plus jeune international français depuis 1914 à 17 ans, 9 mois et 29 jours. "C'était de la joie, de l'honneur et de la fierté pour ma famille et j'espère en connaître d'autres", a-t-il savouré au micro de la Fédération française de football.

"Il ne ne faut pas trop se prendre la tête"

Loué pour la facilité de son intégration, le joueur a laissé parler son aisance sur le terrain, en se jetant dans le grand bain sans crainte. "Il fallait jouer comme je sais faire, sans pression et apporter une plus-value à l'équipe, poursuit-il. Je me suis senti très bien, on m'a mis à l'aise directement, on m'a donné des ballons. Je me suis mis en confiance au fur et à mesure et ça s'est très bien passé."

"Les A? Ça va plus vite, il y a de très bons joueurs mais il ne faut pas trop faire attention à tout ça et jouer son jeu." Tout glisse donc sur le Rennais. "Je suis comme ça, il ne ne faut pas trop se prendre la tête." En une demi-heure, le natif d'Angola a déjà marqué les esprits. Il aurait même pu être décisif mais sa frappe a été captée par le gardien adverse alors que Martial n'a pas converti une de ses passes en retrait. Séduit, Didier Deschamps a promis que le joueur "avait le potentiel pour revenir".

NC