RMC Sport

Equipe de France: Laporte, un retour comme délivrance

Aymeric Laporte a été appelé en équipe de France par Didier Deschamps après deux ans et demi d'absence. Cette annonce met fin à une longue période d'attente pour le défenseur de Manchester City.

Si par hasard il écoutait Didier Deschamps annoncer en direct les joueurs retenus pour les deux rencontres qualificatives de l’Euro 2020 au Stade de France, contre l’Albanie et l’Andorre, Aymeric Laporte a rembobiné pour vérifier s'il avait bel et bien entendu son nom. Si un proche l'a alerté, alors il a peut-être cru à mauvaise blague. Pourtant, c'est bel et bien une réalité. Le défenseur de Manchester City a été rappelé par le sélectionneur, ce qu'il attendait depuis décembre 2017. 

Deschamps: "Cela me semblait logique"

"Aymeric est bien là, a confirmé Didier Deschamps en conférence de presse. Je pense qu'aujourd'hui, il sera enfin heureux par rapport aux autres fois où il n'y était pas." La régularité de ses bonnes performances avec le champion d'Angleterre ont tapé dans l'oeil du sélectionneur. "Il est dans un grand club où il est performant. Il l'a été la saison dernière, il continue de l'être. (...) Cela me semblait logique qu'il puisse revenir avec nous pour ce rassemblement." En mai, Aymeric Laporte avait presque perdu espoir. "Cela fait deux ans que je ne parle plus de ce sujet, mais à chaque liste, on parle pour moi, avait-il tonné dans France Football. Je ne réclame rien, je ne revendique rien. Laissez-moi tranquille".

Laporte avait dénoncé "des raisons personnelles"

Forcément déçu d'avoir manqué la Coupe du monde, Aymeric Laporte avait maladroitement exprimé son amertume publiquement sur une télévision basque: "Le sélectionneur prend ses décisions et ce n'est pas une question sportive, avait-il lâché. S'il ne m'appelle pas, je pense que c'est pour des raisons personnelles. Il faut respecter sa décision. Je ne vais pas l'appeler pour avoir des explications. Je bosse tous les jours avec mon club pour être appelé en sélection." Si elle n'a pas eu lieu, la discussion entre les deux hommes à Clairefontaine à ce sujet s'annonce intéressante.

L'appui de Guardiola

De nombreuses personnalités du football européen ont milité pour la présence du joueur en sélection, en commençant par le manager mancunien Pep Guardiola. S'il assurait "respecter" la décision de Deschamps, il poussait tout de même pour son joueur en mars dernier: "Il réalise quelque chose incroyable, défensivement, offensivement, sur les coups de pied arrêtés... Je suis à peu près sûr qu'il aimerait faire partie de cette équipe de France." A ce propos, Deschamps s'est défendu ce jeudi: "C'était de la concurrence, comme il y en a toujours. Cette liste n'est pas faite avec la même réflexion que j'ai pu avoir avec mon staff au mois de juin."

Laporte passe devant Umtiti

Le Bayonnais de 25 ans formé par Athletic Bilbao n'avait pas été retenu pour disputer la Coupe du monde. S'il peut aujourd'hui être appelé, c'est parce-que Presnel Kimpembe est en phase de reprise avec le PSG, mais aussi parce-qu'il est dans une bien meilleure dynamique que Samuel Umtiti, laissé sur le banc au Barça. "S'il est là, c'est au détriment d'autres qui ne sont certainement pas dans la même situation sportive", a reconnu Didier Deschamps. Prochaine étape pour Aymeric Laporte, décrocher sa toute première sélection. 

JR