RMC Sport

Equipe de France: Le Sommer et Majri vont mieux, incertitude pour Mbock

A quatre jours du début de la Coupe du monde, les Bleues ont participé ce lundi matin à une dernière séance ouverte au public. Majri et Le Sommer étaient présentes, mais Henry et Mbock sont reparties aux soins.

J-4. Vendredi soir au Parc des Princes, face à la Corée du Sud (21h), l'équipe de France lancera la Coupe du monde féminine (du 7 juin au 7 juillet) sur ses terres. Les joueuses de Corinne Diacre entrent donc dans la dernière ligne droite de leur préparation, et ont participé ce lundi matin, sous la pluie de Clairefontaine, à une ultime séance ouverte au public. L'occasion de faire un petit point sur l'état de santé de certaines internationales.

Mbock et Henry à l'écart

Si les Bleues sont arrivées à 23 à l'entraînement, elles n'étaient que 21 à participer aux exercices. Griedge Mbock, défenseure centrale, est apparue avec un très gros strap sur le genou gauche. Elle souffre d’une entorse contractée en toute fin de match amical vendredi soir, contre la Chine (2-1). La Lyonnaise est arrivée sur le terrain sans ses crampons et a quitté ses partenaires après quelques minutes, en ayant pris soin de saluer le jeune public. 

C'est aussi le cas de la capitaine Amandine Henry. La milieu de terrain s’était bloquée le dos vendredi matin au réveil et avait dû déclarer forfait. Ce lundi matin, elle a fait quelques assouplissements du dos à son entrée sur la pelouse. Les deux joueuses sont ensuite allées sur un autre terrain de Clairefontaine avec le staff médical, à l'abri des regards, pour une séance légère avec ballon.

Au rayon des bonnes nouvelles, Amel Majri (ischio-jambiers) semble aller beaucoup mieux. La Lyonnaise, également absente vendredi contre la Chine, a participé à la séance collective de manière normale, ce qui n'avait plus été le cas depuis mardi dernier. Enfin, Eugénie Le Sommer (muscle fessier) a elle repris avec le groupe pour la première fois depuis le jeudi 23 mai. 

Anthony Rech avec CC