RMC Sport

Equipe de France: le temps des réunions pour les Bleues avant l'Autriche

Avant le match décisif face à l'Autriche vendredi, les joueurs de l'équipe de France ont commencé leur préparation à Clairefontaine par des réunions avec Corinne Diacre et entre elles.

Elle l’avait annoncé jeudi dernier lors de sa conférence de presse: "Le discours que je vais leur adresser, j'espère qu'il restera en interne. Ce sera leur discours. J'ai un discours face à vous (la presse), j'en aurai un pour elles (les joueuses), et j'espère qu'il restera entre quatre murs". Corinne Diacre, sélectionneure de l'équipe de France féminine, a donc tenu son premier discours à ses joueuses ce lundi au sein du château de Clairefontaine.

Un premier briefing centré sur l’Autriche

Depuis le début du rassemblement, la sélectionneure de l’équipe de France féminine apparait déterminée, mais aussi touchée par ce qu'il s’est passé autour de l’équipe de France ces dernières semaines. Selon nos informations, lors de ce premier briefing habituel de lancement de rassemblement, Corinne Diacre a tenu à marquer son autorité, comme jeudi lors de son allocution préliminaire à sa liste pour ce rassemblement. Elle a également rappelé l’importance de l’objectif de la qualification pour l’Euro 2022 avec ce match décisif vendredi soir à Guingamp face à l’Autriche (nul à l’aller). Ce qui doit être la priorité de la semaine.

Une discussion entre joueuses

Ensuite, le programme des Bleues prévoyait ce lundi en fin d’après-midi une première séance d’entrainement à Clairefontaine à huis clos (17h). Il ne sera d’ailleurs pas possible de les croiser, même de loin ou par écran interposé, car à Clairefontaine tous les entrainements se déroulent, une nouvelle fois, à huis clos. Mais à la suite du premier briefing de Diacre, les joueuses ont tenu à avoir un moment d’échanges sans le staff, prié de sortir de la pièce pour ce temps.

Une longue discussion où quasiment tous les éléments ont pris la parole. Les joueuses se sont dit les choses de manière constructive. Certaines ont notamment fait leur mea culpa sur leurs dernières communications. Cette discussion ayant été plus longue que prévu, la séance du soir a donc légèrement été aménagée avec un programme à la carte. Désormais, place au terrain et la réception de l'Autriche. Le match le plus important de l'équipe de France depuis près d'un an et demi et le quart de finale perdu face aux Etats-Unis lors du Mondial. 

Anthony Rech