RMC Sport

Équipe de France: Mbappé veut vite gagner une deuxième Coupe du monde

Dans une interview diffusée par RMC Sport où il dévoile tout de sa mentalité, l’attaquant du PSG Kylian Mbappé est fidèle à lui-même, ne se fixant aucune limite. Sa première étoile de champion du monde n’était que le prélude de ses exploits à venir dans la compétition.

Kylian Mbappé, 22 ans seulement, rappelons-le, n’aime pas trop qu’on le ramène à son âge. Le gamin de Bondy a grandi, et garni sa collection de trophées également, tout en enrichissant son palmarès de nouveaux records depuis ce titre de champion du monde qui l’a fait basculer dans une autre dimension. Mais l’attaquant du PSG n’a pas l’impression de vivre en accéléré, et ne réalise toujours pas la portée de l’exploit qu’il a réalisé en Russie. Kylian Mbappé est venu, il a vu, et il a vaincu. Point barre. La troisième étoile des Bleus ? Elle est déjà programmée à son calendrier.

"Un vivier incroyable"

"On veut en gagner une deuxième, a-t-il assuré dans un entretien à RMC Sport. Tu te dis que ça ne peut être qu’un bagage supplémentaire pour ton voyage. Normalement, une Coupe du monde c’est l’aboutissement d’une carrière, quelque chose que tu travailles en club. Tu arrives vers 27 ou 28 ans, et c’est là que t'es à ton apogée. J’ai eu la chance d’être de suite dans le bain et de la gagner à 19 ans. Ça va me servir quand il y aura d’autres épreuves et bien sûr que l’ambition, c’est d’en gagner une deuxième. On a un pays avec un vivier incroyable et ce serait se limiter que de se dire qu'on en a gagné une et qu'on peut attendre vingt ans pour gagner la deuxième."

Avant de penser à briller au Qatar en 2022, une compétition à laquelle les Bleus devraient participer puisqu'ils sont déjà bien lancé dans leur groupe de qualification, Kylian Mbappé a l’Euro en ligne de mire. Au cours d'une saison parfois compliquée avec le PSG, avec énormément de matchs depuis l'été dernier, Kylian Mbappé a déçu avec les Bleus lors du dernier rassemblement. Dans un an et demi, au Qatar, il aura besoin de la fraîcheur et l’insouciance qui lui avaient permis de porter les Bleus vers le titre mondial en Russie.

QM