RMC Sport

Equipe de France: Rami demande aux Belges de tourner la page de la Coupe du monde

Deux ans après la victoire de l'équipe de France face à la Belgique en demi-finale du Mondial 2018, Adil Rami demande à ses amis du plat pays de tourner la page sur cet événement, et d'arrêter de ressasser.

Une semaine après la France, la Belgique célèbre ce mardi 21 juillet sa fête nationale. L'occasion pour Adil Rami de faire un petit coucou à ses amis du plat pays, et de leur exprimer aussi une demande: celle de tourner la page, enfin, sur la demi-finale de la Coupe du monde 2018 remportée par les Bleus face aux Diables rouges (1-0).

"Une petite rivalité est née entre la France et la Belgique, et depuis la Coupe du monde je sens qu’il y a beaucoup, beaucoup de rancune, de haine, a lâché le champion du monde tricolore sur Instagram. Mais comme je le dis tout le temps, rivaux mais pas ennemis. Alors je souhaite une bonne fête à tous les Belges."

"Ce n’est pas de ma faute si vous avez été moins intelligents que nous, à vouloir montrer votre jeu dès le départ"

Rami revient ensuite sur la frustration belge - le "seum" diront certains - et le fameux match en question. "J’ai pas mal d’amis belges, avant quand je parlais avec eux on discutait de tout et de rien, maintenant direct ils me disent 'on était meilleurs que vous à la Coupe du monde', poursuit-il. Mais c’est fini, passez à autre chose! Ce n’est pas de ma faute si vous avez été moins intelligents que nous, à vouloir montrer votre jeu dès le départ. Franchement, superbe équipe, c’était très fort, rien à dire, mais la France c’était l’équipe qui savait s’adapter. Elle a caché son jeu, on l’a critiquée, on a dit qu’elle ne jouait pas au ballon… Mais quand il a fallu sortir le grand jeu, qu’est-ce qu’il s’est passé?"

Et l’ancien défenseur de l’OM d’éclater de rire en concluant: "Encore bonne fête et arrêtez avec cette rancune. On parle tous la même langue. Enfin un pourcentage de votre pays…"

CC