RMC Sport

Equipe de France: Valbuena ne comprend pas le comportement de Deschamps avec Giroud

Dans "Rothen s'enflamme", ce lundi sur RMC, Mathieu Valbuena a évoqué la récente non-convocation d'Olivier Giroud en équipe de France. Au-delà du choix de Didier Deschamps, l'ancien international ne comprend pas pourquoi le sélectionneur n'a pas pris son téléphone pour discuter avec l'avant-centre.

"Ça m’a surpris un peu, surtout le fait de ne pas avoir été mis au courant avant. Mais c’est comme ça, il faut avancer et on verra ce que l’avenir nous réserve." Non-convoqué par Didier Deschamps en équipe de France lors de la trêve internationale de septembre, Olivier Giroud n’a pas caché sa surprise dans une interview diffusée dimanche par Téléfoot. Et ce lundi, l'attaquant de l'AC Milan a reçu le soutien de Mathieu Valbuena.

Présent dans "Rothen s'enflamme", sur RMC, l'ancien milieu offensif des Bleus a regretté le traitement infligé à un joueur marquant de la sélection.

>>> Les podcasts de Rothen s'enflamme

"Giroud, ce n’est pas n’importe qui"

"Olivier Giroud fait partie de l’histoire de l’équipe de France, il a plus de 100 sélections, il est deuxième meilleur buteur de l’histoire des Bleus, rappelle Valbuena. Tu dois lui montrer beaucoup plus de respect. Tu aimes ou tu n’aimes pas Giroud, je peux respecter l’avis de chacun. Que tu préfères Anthony Martial à Giroud, ça se respecte. Que tu préfères Karim Benzema à Giroud, ça se respecte. Mais à un moment donné, tu es quand même obligé de l’appeler pour lui dire pourquoi tu ne le sélectionnes pas. Olivier Giroud, ce n’est pas n’importe qui. Il a été champion du monde, il a été très performant. Ça a été un guerrier pour l’équipe de France."

Voilà pourquoi Deschamps, selon Valbuena, aurait pu y mettre les formes. "Je n’arrive pas à comprendre comment on peut se comporter de la sorte, tacle le joueur de l'Olympiacos. Didier Deschamps, c’est le patron de l’équipe de France comme on dit, c’est le sélectionneur. Ça lui prend 5 minutes, 10 minutes max pour l’appeler et lui dire. (...) Olivier Giroud, il n’a pas le même passé qu’Anthony Martial, il n’a pas le même passé que Wissam Ben Yedder, avec tout le respect que j’ai pour ces joueurs. Et il faut le respecter pour cela. Que tu le convoques ou que tu ne le convoques pas, c’est ta décision de coach, mais au moins tu l’appelles. C’est pour cela que je ne comprends pas."

RMC Sport