RMC Sport

France-Bolivie, les notes des Bleus: un Griezmann de Gala, Lemar et Thauvin se montrent

Sans forcer, l'équipe de France s'est imposée contre la Bolivie ce dimanche (2-0), en match amical. Avant de se rendre en Turquie samedi puis en Andorre pour les éliminatoires de l'Euro 2020, les Bleus ont pu s'appuyer sur un Antoine Griezmann des grands soirs.

Alphonse Areola: 6

Difficile de noter le gardien du PSG, titulaire en l’absence d’Hugo Lloris, tant celui-ci aura connu une soirée tranquille. Vigilant pour bloquer le coup franc direct de Justiniano (55e).

Benjamin Pavard: 6

Inquiétant cette saison avec le désormais relégué Stuttgart (avant de rejoindre le Bayern cet été), Benjamin Pavard s’est montré plutôt à l’aise, face à une faible équipe de Bolivie. Le latéral droit aura plusieurs fois trouvé Florian Thauvin, duo pourtant très peu expérimenté par Didier Deschamps. Son centre (15e), raté de quelques centimètres par le Marseillais, aurait mérité mieux. Remplacé par Léo Dubois à la pause.

Raphaël Varane: 6

Comme Alphonse Areola, difficile de noter un défenseur central quand celui-ci est si peu sollicité. Studieux avec son brassard de capitaine, le joueur du Real Madrid n'aura pas concédé d'occasion. 

Samuel Umtiti: 6,5

Même topo que pour son collègue en charnière centrale. A ceci près que le défenseur du Barça se sera davantage projeté. Et aura encore montré son jeu de tête sur corner, manquant de peu le but à la 14e. Mais sa tentative fut repoussée in extremis par Castro sur sa ligne.

Lucas Digne: 6 

Elu joueur de la saison par les supporters d'Everton, le latéral gauche aura moins combiné avec Thomas Lemar que son pendant côté droit - Benjamin Pavard - avec Florian Thauvin. Mais sa qualité de centre (39e pour Griezmann, 65e toujours pour le meneur de jeu qui a servi Thauvin) est un plus, dans un secteur où la hiérarchie est difficile à établir. Jamais débordé.

Paul Pogba: 6

Un peu un résumé de la saison du Français avec Manchester United. Très présent durant la première demi-heure, avec un très joli service dans la course pour Thauvin (15e) et un gros travail de récupération sur les rares ballons boliviens, il a disparu pendant une grosse demi-heure... avant de réapparaître en fin de rencontre, avec quelques bonnes projections (notamment à la 78e, coupé dans son élan aux abords de la surface). Plutôt sérieux mais peu mis en danger, Pogba a déjà bien plus impressionné. 

Tanguy Ndombele: 5,5

Sans être catastrophique, le milieu de terrain de l’OL aura parsemé une prestation d'ensemble moyenne de quelques fulgurances dont il a le secret. Trop discret durant la première période, il a semblé un peu perdu dans ce rôle devant la défense, dans un duo avec un Paul Pogba plus amené à se projeter. Bien plus à l'aise à partir de la 35e, avec deux grosses récupérations. Remplacé par Blaise Matuidi (67e). 

Florian Thauvin: 6,5

Sa meilleure prestation sous le maillot tricolore. Après dix premières minutes discrète, le joueur de l'OM s'est mis en jambes avec une frappe à ras de terre repoussée (15e). Intéressant dans une complicité naissante avec Antoine Griezmann, il a glissé sur une transversale magnifique de Kylian Mbappé (27e). Et a disputé l'intégralité de la rencontre, preuve que Didier Deschamps était sans doute séduit par son travail aux abords de la surface et sa volonté de combiner avec Benjamin Pavard. Un gros travail pour servir Lemar (52e) au point de penalty, une nouvelle frappe repoussée (65e) sur un ballon de Griezmann. A revoir.

Antoine Griezmann: 8

En instance de départ à l’Atlético et au cœur de rumeurs incessantes du côté du Barça, Antoine Griezmann aura peut-être rappelé son talent au vestiaire catalan, qui serait réticent à sa venue. Le meneur de jeu était partout: à la récupération sur son travail défensif incessant, à la création et la distribution pour combiner avec Florian Thauvin ou Thomas Lemar, à la passe décisive pour ce dernier (5e) et à la conclusion juste avant la pause, d’un très joli but en pivot. Juste récompense après sa tête repoussée (39e). Un très bon soir.

Thomas Lemar: 6,5

Après une saison galère et une adaptation délicate à l’Atlético, Thomas Lemar a plutôt rassuré. S’il a manqué de constance avec 20 minutes plus discrète, l’ancien Monégasque a ouvert le score d’un magnifique lob tout en douceur (5e), son quatrième but en sélection. Quelques bonnes combinaisons avec son coéquipier en club Antoine Griezmann. Une bonne reprise (52e) repoussée in extremis par le gardien bolivien. Remplacé par Kingsley Coman (67e) qui a rassuré et a tenté sa chance (71e) du gauche. 

Kylian Mbappé: 5,5

Dans un rôle d’attaquant de pointe auquel il inspire, Kylian Mbappé n’aura pas livré sa meilleure prestation en équipe de France. Loin de là. Le buteur du PSG, transparent pendant près d’une demi-heure, se sera fait remarquer par une très jolie transversale pour servir Florian Thauvin (27e minute) puis un coup franc obtenu plein axe. Trop peu de fulgurances et quelques mauvais choix, peu présent dans les combinaisons tentées par Antoine Griezmann et Florian Thauvin.

Sorti à la pause, touché à la cheville, remplacé par un Wissam Ben Yedder (6) qui a davantage trouvé Antoine Griezmann et s’est procuré une belle occasion rapidement (une demi-volée à la 51e).

A.Bo