RMC Sport

France-Islande: "Si je pense trop au Ballon d’or, je vais devenir individualiste", confesse Mbappé après son entrée canon

Décisif sur le premier but de son équipe et buteur sur penalty pour l’égalisation, Kylian Mbappé a sorti l’équipe de France d’un mauvais pas contre l’Islande (2-2). A seulement 19 ans, il continue de franchir les paliers à une vitesse vertigineuse. Mais attention, ne lui parlez surtout pas du Ballon d’or.

Kylian Mbappé était attendu au coup d’envoi, mais il lui aura suffi de quelques minutes seulement pour enchanter le stade du Roudourou. Entré à l’heure de jeu à la place d’Antoine Griezmann, l’attaquant du Paris Saint-Germain a secoué ses troupes et transfiguré le jeu des Bleus en fin de match.

Décisif sur la réduction du score en provoquant le but contre-son-camp (86e), il a égalisé en fin de match sur penalty (90e). "C’est l’équipe qui a remarqué qu’il fallait faire autre chose", a corrigé Mbappé au micro de TF1, soucieux de rester humble alors que tout le désigne comme le patron de cette équipe.

"Ne pas devenir trop individualiste"

Car c’est un fait, Kylian Mbappé, après son quadruplé historique réalisé contre l’Olympique Lyonnais (5-0), enchaîne les prestations remarquées. Et remarquables. Dans la dernière ligne droite de cette course effrénée au Ballon d’or, cela pourrait compter double. Mais le principal intéressé ne veut surtout pas y penser. "Je l’ai déjà dit, le Ballon d’or je n’y pense pas, sinon je vais devenir trop individualiste. Je vais tout donner jusqu’à la fin des votes et on verra ce qui se passera."

QM