RMC Sport

France-Turquie: Griezmann ironise sur le cas Giroud

A l'issue du match nul de l'équipe de France contre la Turquie (1-1) lundi, Antoine Griezmann est passé en zone mixte. Le Barcelonais a notamment évoqué le cas Olivier Giroud, buteur du soir, rappelant l'importance qu'il pouvait avoir avec avec les Bleus.

Olivier Giroud vit un début de saison contrasté. En difficultés avec Chelsea où il ne joue que très peu, sa dernière apparition remonte même au 17 septembre dernier. A l'époque, l'attaquant était entré en cours de jeu en Ligue des champions, contre Valence (0-1). Paradoxalement, le joueur de 33 ans brille avec l'équipe de France.

Après avoir inscrit le but de la victoire en Islande (0-1) vendredi dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2020, l'avant-centre a bien cru récidiver, quand il a de nouveau marqué, ce lundi, contre la Turquie (1-1), quatre minutes seulement après son entrée en jeu.

Griezmann: "Moi non plus, je n'ai pas joué le dernier match"

A l'issue de la rencontre, Antoine Griezmann, de passage en zone mixte, a été interrogé sur la situation actuelle de son compère en sélection. Le Barcelonais, sur le banc lors de la dernière rencontre de son club, en Liga, contre le FC Séville (4-0) le 6 octobre dernier, et dont l'intégration est compliquée au sein de l'armada catalane, a préféré jouer la carte de l'ironie: "Eh bien moi non plus, je n'ai pas joué le dernier match."

Avant de reprendre son sérieux: "Chaque entraîneur a ses joueurs, a sa tactique. Le plus important pour nous, c'est qu'il fasse ses matchs quand il est avec nous en sélection. Même s'il ne marque pas, il nous fait du bien, que ce soit dans les jeux longs, dans les remises, quand on va s'appuyer sur lui. Donc voilà, c'est notre Olivier, il nous fait énormément de bien et c'est à nous après de le mettre dans les meilleures conditions pour qu'il soit en pleine confiance et qu'il se sente le mieux possible avec l'équipe de France."

MM