RMC Sport

Jeux olympiques: les principaux absents de la liste des Bleus

Le sélectionneur de l'équipe de France olympique Sylvain Ripoll a annoncé ce vendredi une liste de 18 joueurs et un réserviste pour le tournoi des JO de Tokyo, dans laquelle ne figurent pas Houssem Aouar, Boubacar Kamara ou encore Odsonne Edouard.

Finalement, c’est une liste qui a plutôt fière allure. Même confronté à la réticence de certains clubs pour libérer leurs joueurs, Sylvain Ripoll est parvenu à convoquer un groupe ambitieux pour le tournoi olympique des Jeux de Tokyo, qui se déroulera du 21 juillet au 7 août, en-dehors des dates du calendrier officiel de la Fifa. Pour rappel, les sélectionneurs sont tenus de retenir des joueurs nés après le 1er janvier 1997, à l'exception de trois éléments hors limite d’âge. Dans cette catégorie, Ripoll a choisi de faire appel, comme annoncé ces derniers jours, au Montpelliérain Téji Savanier (29 ans), et à Florian Thauvin (28 ans) et André-Pierre Gignac (35 ans), les deux internationaux A des Tigres de Monterrey, seul club à avoir libéré deux Bleus.

On ne compte ainsi dans cette liste qu’un seul Monégasque (Benoît Badiashile), un seul Lillois (Jonathan Ikoné), un seul Lyonnais (Maxence Caqueret) ou encore un seul Rennais (Eduardo Camavinga). Résultat, du beau monde figure parmi les principaux absents. Du champion de France Boubakary Soumaré (Lille) à Odsonne Edouard (Celtic) en passant par Houssem Aouar (Lyon), Aurélien Tchouaméni (Monaco), Youssouf Fofana (Monaco), Boubacar Kamara (OM), Illan Meslier (Leeds), Alban Lafont (Nantes), Colin Dagba (PSG), Axel Disasi (Monaco), Ibrahima Konaté (Liverpool), Faitout Maouassa (Rennes), Adrien Truffert (Rennes), Dayot Upamecano (Bayern Munich), Romain Faivre (Brest), Moussa Diaby (Bayer Leverkusen), Arnaud Kalimuendo (PSG)… Autant de joueurs passés par les Espoirs et que l’on pouvait s’attendre à retrouver aux JO.

De nombreux refus

Mais Ripoll a dû faire face à de nombreux refus pour la constitution de son groupe, à tel point que la rumeur d’un forfait a un temps circulé. Avant d’être démentie par Noël Le Graët. "C’est difficile de trouver des joueurs parce que certains clubs ont un peu de mal à les lâcher. Mais petit à petit on se rapproche", avait souligné le patron de la FFF samedi dernier au micro de France Info. Repoussés de 2020 à 2021 en raison de l’épidémie de coronavirus, les Jeux ont bouleversé le calendrier sportif mondial et ne coïncident pas avec les plages prévues pour la FIFA pour les sélections nationales. Les clubs ne sont donc pas obligés de libérer leurs joueurs. Il ne fallait par exemple pas s’attendre à voir Kylian Mbappé être du voyage au Japon.

D’autres espéraient en faire partie, mais leur rêve s'est envolé à cause d’une blessure, à l’image de Mattéo Guendouzi (prêté cette saison au Hertha Berlin par Arsenal) et Alexis Claude-Maurice (Nice). Reste à savoir si les joueurs appelés par Ripoll seront tous bien à Tokyo. Car selon les informations de L'Equipe, Nice et Monaco n'ont absolument pas l'intention de libérer Gouiri et Badiashile.

RR