RMC Sport

Kazakhstan-France: Mbappé en échec sur penalty et face au gardien kazakh

Entré sur le terrain en lieu et place d’Anthony Martial, l’attaquant du PSG Kylian Mbappé n’a pas tardé à tourmenter la défense du Kazakhstan, battu 2-0 sur la route du Mondial 2022. Seule l’efficacité lui aura manqué, surtout sur un penalty.

Les Français s’étaient déjà mis à l’abri en première période mais Kylian Mbappé aurait pu les libérer face au Kazakhstan (2-0), ce dimanche. Critiqué pour sa performance un peu terne contre l’Ukraine (1-1) mercredi, l’attaquant du PSG a mis un point d’honneur à faire taire les critiques sur le terrain. Peut-être un peu trop obnubilé par sa quête du but lors de son entrée en jeu (59e), Mbappé en a oublié qu’une solution de passe évidente s’offrait à lui sur la gauche de la surface, alors qu’il avait été servi côté opposé. Dembélé était absolument tout seul face au but.

Mokin-Mbappé: 3-0

Kylian Mbappé obtenait toutefois un penalty, et donc l’occasion de se racheter immédiatement (75e). Sauf que le gardien adverse, Aleksander Mokin, très inspiré puisqu’il s’était déjà interposé sur l’une de ses tentatives quelques instants plus tôt (71e), sortait encore le grand jeu en détournant la frappe du Français d’une main ferme, en corner. Symbole des difficultés dans l’animation offensive des Bleus en terme d’efficacité, Kylian Mbappé perdait un nouveau duel face au portier dans le temps additionnel (90e+1).

L'équipe de France a obtenu dimanche au Kazakhstan la victoire (2-0) qu'elle était venue chercher, un résultat logique qui la lance dans sa campagne qualificative pour le Mondial 2022. Il a fallu attendre la 2e journée, et un long périple dans ce pays d'Asie centrale, non loin de la base de lancement russe Baïkonour, pour voir la mise en orbite des Bleus. Ousmane Dembélé (20e) et Sergei Maliy (44e c.s.c.) lui ont permis d'assurer ce qui était bien le minimum syndical chez la 122e nation Fifa.

Tout n'est pas encore parfait, mais les Bleus sont en tête du groupe D, en attendant Ukraine-Finlande, ce dimanche soir (20h45). Une position confortable qu'ils tenteront de conserver à Sarajevo mercredi, sur le terrain de la coriance sélection de Bosnie-Herzégovine.

QM