RMC Sport

Les notes de France-Islande: Mbappé sur tous les fronts, Umtiti casse la démarche

L'équipe de France n'a pas eu à forcer son talent pour vaincre l'Islande 4-0 ce lundi soir au Stade de France pour son 2e match des éliminatoires de l'Euro 2020. Une rencontre marquée une fois de plus par le talent et l'efficacité de Kylian Mbappé. Mais d'autres Bleus ont brillé...

Hugo Lloris 6

Une copie propre pour le capitaine des Tricolores, qui n’a pas eu beaucoup de travail face à de frileux Islandais. Il a effectué son premier arrêt juste après la pause sur un tir de Bjarnason (48e) et fut aux premières loges pour le festival offensif de ses attaquants.

Benjamin Pavard 6,5

Il a même fait chanter le Stade de France avec sa chanson… Deux copiés-collés de sa "frappe de bâtard", la réussite en moins (41e, 57e), ont été salués comme il se doit par le public du SDF. Et sinon ? Un match très sérieux, de la disponibilité et une passe décisive pour Olivier Giroud au crédit du joueur de Stuttgart qui a réalisé son meilleur match en sélection depuis longtemps.

Raphaël Varane 6

Le défenseur du Real Madrid a connu des soirées plus délicates. Peu inquiété, il a été serein dans ses interventions et rarement pris à défaut.

Samuel Umtiti 7

On sait ce que cela signifie quand il casse la démarche, comme contre la Belgique en demi-finales de la Coupe du monde. Le défenseur central, déjà titulaire en Moldavie, a rendu la confiance que lui accorde Didier Deschamps en marquant d’une jolie tête le premier but français, son 4e but en sélection sur un bon centre de Mbappé (12e). Un match très propre défensivement (100% de passes réussies).

Layvin Kurzawa : 5

Pas mal de déchets dans le jeu du latéral gauche du PSG qui a joué sobre mais peu pesé offensivement. Remplacé par son équipier en club, Presnel Kimpembe (85e).

N’Golo Kanté 7

Encore un énorme abattage du joueur de Chelsea. Milieu de terrain le plus bas, il a récupéré un très grand nombre de ballons, notamment en deuxième période. Il échappé presque par miracle à un avertissement en première période, notamment après un tacle par derrière sur Gudmundsson (21e). Le chouchou du public a été ovationné lors de son remplacé par Thomas Lemar (78e).

Paul Pogba 6,5

Après une entame de match plutôt discrète, le milieu de Manchester United est monté en puissance, mystifiant les Islandais avec sa technique et sa faculté à casser les lignes avec ses ouvertures. S’il n’a pas pesé directement offensivement, et si on aurait aimé le voir davantage tenter sa chance de loin, c’est lui qui a lancé le plus grand nombre d’attaques.

Blaise Matuidi 6

Un match sans histoire pour le milieu de la Juve, qui n’a pas eu trop de difficulté pour couvrir son côté gauche. Il aurait pu marquer son 10e but en bleu si sa tête plongeante avait été cadrée (43e).

Antoine Griezmann 7

Avant de terminer le match en boulet de canon, il a été moins en vue que quatre jours plutôt en Moldavie. Le numéro 7 a beaucoup décroché, touché beaucoup de ballons. Après une percée conclue par un drop au-dessus des poteaux (61e), il s’est offert une ouverture parfaite pour Kylian Mbappé (78e) et le 4e but des Bleus sur une pichenette après une talonnade du Parisien (84e). Du grand Grizou !

Kylian Mbappé 8

Il était partout en première période. A droite bien sûr, mais aussi à gauche. C’est d’ailleurs de ce côté qu’il a adressé une passe décisive parfaite pour Samuel Umtiti (12e). Il a été de loin le joueur le plus dangereux et a fait très mal aux Islandais avec sa vitesse. Ses efforts ont été récompensés par un but d’avant-centre, son 12e but en bleu en seulement 30 sélections puis une autre offrande, pour Antoine Griezmann, sur une talonnade géniale (84e). On ne connait pas encore ses limites.

Olivier Giroud 6

Et de 35 pour l’avant-centre des Bleus. Buteur en Moldavie, le joueur de Chelsea a encore scoré en sélection. Sur un centre de Pavard, il a profité de la toile de Halldorsson pour marquer dans le but vide (68e). Il a été l’auteur d’une tête sublime en première période (18e) et fut aussi très précieux dans le jeu en pivot. On repassera pour le débat sur sa présence en équipe de France. Remplacé par Moussa Sissoko en fin de rencontre (90e).

AB