RMC Sport

Materazzi en veut encore aux Italiens après le coup de boule de Zidane

Le défenseur des champions du monde 2006 n'a toujours pas digéré le traitement dont il a été l'objet.

Si Materazzi n'a pas eu trop de séquelles du fameux coup de boule de Zinedine Zidane, en prolongation de la finale de la coupe du monde 2006, à Berlin, la blessure est encore vive dans son esprit. Et ce n'est pas à Zidane qu'il en veut, il a indiqué assez vite avoir fait la paix avec l'ancien meneur de jeu des Bleus.

"Zidane a été protégé par les Français, mais j'ai été fracassé par mes propres compatriotes, pour moi ce ne sont pas de vrais Italiens", a balancé ce jeudi, près de 14 ans après les faits quand même, Materazzi dans un live instagram avec le chef et support de l'Inter Davide Oldani.

"Je suis un patriote, et j'ai toujours défendu les couleurs de l'Italie. Leurs critiques, c'est ce qui m'a fait le plus mal après cette coupe du monde. Ces personnes auraient dû embrasser le sol que je foulais, vu que j'ai marqué le but égalisateur." 

Si Zidane a été relativement épargné par la France, malgré son accès de violence (il avait été célébré par Jacques Chirac au lendemain du match), Marco Materazzi avait reçu quelques critiques sur la provocation et les insultes prononcées par la défenseur de l'Inter, qui en a fait un petit fond de commerce tout de même, trollant régulièrement Zidane sur la question.

PK