RMC Sport

Moldavie-France: "C'est une opportunité en or pour Kurzawa", affirme Mavuba

Revenu sur les terrains en début d'année après plusieurs pépins physiques, Layvin Kurzawa est titulaire ce vendredi face à la Moldavie (20h45) en match de qualification à l'Euro 2020. Pour Rio Mavuba, le latéral du PSG a "une chance incroyable".

Seize mois après sa dernière sélection, revoilà Layvin Kurzawa sous le maillot de l’équipe de France. Le latéral du PSG est titulaire ce vendredi (20h45) pour affronter la Moldavie en match de qualification à l’Euro 2020. Il profite des pépins physiques de Lucas Digne. Longtemps favori pour intégrer le onze de départ de Didier Deschamps, le joueur d’Everton n’a pas pu aller au bout de la dernière séance d’entraînement des Bleus jeudi. Il a ressenti une douleur à la cuisse gauche pendant la mise en place tactique, ce qui fait donc les affaires de Kurzawa. "Il fait son retour en équipe de France, c’est une chance incroyable pour lui, j’espère qu’il va la saisir. C’est une opportunité en or qui se présente pour lui", a analysé ce vendredi Rio Mavuba dans l’émission Ici c’est Willy.

Sagnol et Larqué moins convaincus

"A Monaco, je pensais vraiment qu’il allait s’imposer comme l’arrière gauche de l’équipe de France. Il a signé à Paris et a commencé à avoir des déboires, des problèmes physiques. Cette saison, j’ai l’impression qu’il a un coach (Thomas Tuchel) qui l’apprécie et lui donne beaucoup de temps de jeu depuis son retour de blessure, à un poste qui n’est pas forcément le sien. Là il a la chance qu’il y ait pas mal de blessés", a souligné le membre de la Dream Team RMC Sport. Revenu sur les terrains en janvier, Kurzawa monte progressivement en puissance et reste sur deux titularisations en Ligue 1 contre Dijon (4-0) et Marseille (3-1). Tuchel, qui l’aligne le plus souvent comme piston gauche, semble apprécier ses qualités de contre-attaquant.

C’est justement cette position en club qui fait douter Willy Sagnol de la pertinence de titulariser Kurzawa en équipe de France comme latéral dans un système à quatre défenseurs. "Son gros problème, c’est la défense. Offensivement, il est bon. Mais en équipe de France, on a besoin d’un latéral. Et derrière, Kurzawa, c’est beaucoup moins bien", a expliqué Sagnol dans Ici c’est Willy. Même constat pour Jean-Michel Larqué: "J’ai peur que ce soit un second Evra, un défenseur avec des problèmes défensifs."

>> Tous les éditos de Rio Mavuba sur RMC Sport

>> Les podcasts de l'émission Ici c'est Willy

RMC Sport