RMC Sport

Mondial 2006: Coupet fustige la gestion de Domenech vis-à-vis de Barthez

Dans Team Duga ce mercredi, l'ancien gardien de l'OL Grégory Coupet a déploré la gestion de Raymond Domenech lors de la préparation des Bleus pour la Coupe du monde 2006. Il estime ne pas avoir été traité de façon égale par rapport à Fabien Barthez, le titulaire de l'époque.

Ce n'est pas un secret: Grégory Coupet n'a que peu goûté à son statut de remplaçant en équipe de France lors de la Coupe du monde 2006. Le gardien de l'Olympique Lyonnais, en pleine bourre, était barré par Fabien Barthez. Mais c'est surtout la gestion de Raymond Domenech, le sélectionneur de l'époque, qui a été problématique pour lui.

Invité ce mercredi soir de Team Duga sur RMC, il raconte: "Il faut que le chef d'orchestre organise un minimum et que tout le monde soit traité de la même manière. À partir du moment où ce n'était pas trop le cas, ça a été compliqué".

L'affaire de la blessure de Barthez

Avec son concurrent direct, Grégory Coupet assure néanmoins que "ça se passait bien" sans pour autant qu'il y ait une grande amitié. Mais lors du fameux stage de Tignes, lors de la préparation du Mondial, la crise atteint son paroxysme. Il se souvient: "On a une montée en altitude. On dort là-haut, on part en cordée à cinq-six heures du matin. J'apprends en peu de temps que Fabien a un problème au mollet. Intérieurement, je me que la bonne étoile va peut-être pouvoir jouer. Puis quand on redescend au refuge, où nos femmes devaient nous rejoindre, j'apprends que Fabien est en bas avec sa femme et qu'il n'a pas l'air d'être blessé du tout. Ce sont des choses comme ça..."

"Fabien fait ce qu'il veut, pas de problème. Mais le chef d'orchestre doit faire en sorte que tout le monde soit traité de la même manière", insiste Grégory Coupet, qui était entré dans une colère noire à Tignes et avait souhaité quitter le groupe. Il se rappelle alors avoir demandé à Raymond Domenech qui était le meilleur des trois gardiens. "Il finit par me dire «toi»", se rappelle celui qui "pour rien au monde" aurait refusé la sélection, malgré les "dés pipés".

JA avec Team Duga