RMC Sport

Van Buyten : « Ribéry veut faire de grandes choses »

-

- - -

Pour le défenseur central des Diables Rouges et du Bayern Munich, Daniel Van Buyten, cela ne fait aucun doute : Franck Ribéry est de retour à son meilleur niveau. Avant d’affronter son ami, ce mardi, sur la pelouse du Stade de France (21h), l’ancien Marseillais a accepté d’évoquer le come-back de « Kaiser Franck ».

Daniel, que vous inspire cette confrontation amicale face à l’équipe de France ?

Jouer contre nos voisins est toujours un plaisir. On n’a pas souvent l’occasion de jouer contre la France. Notre dernière opposition date un peu (février 2004, 2-0 pour les Bleus, ndlr). Nous sommes heureux de jouer à Paris, dans un superbe stade, face à une superbe équipe. On a fait un bon match contre la Roumanie (2-1) mais les Bleus, c’est d’un autre calibre. On connaît leurs qualités. Ce sera probablement un match difficile.

L’équipe de France est en phase de reconstruction…

Peut-être, mais elle compte 16 matches sans défaite ! Les Bleus se sont retrouvés. Ce n’est pas la même équipe qu’il y a un an. Elle mérite le respect. Même si elle n’est pas au niveau de l’Allemagne ou de l’Espagne, elle a le potentiel pour avoir de bons résultats. Il y a un très bon groupe, un super entraîneur. L’avenir s’annonce positif.

Vous allez vous retrouver en face de votre partenaire et ami Franck Ribéry…

On s’entend super bien. C’est un bon pote. Je lui ai dit : « Tu ne vas pas commencer à faire tes petits gris-gris… » Mais c’est avant tout un match amical. On espère faire une bonne prestation pour le public. La France se prépare pour l’Euro. Quant à nous, on espère confirmer nos dernières bonnes prestations.

« Tu ne vas pas commencer à faire tes petits gris-gris… »

Franck Ribéry a-t-il retrouvé son meilleur niveau ? En France, on s’interroge toujours.

Regardez ses statistiques ! En Ligue des champions ou en championnat, il a montré depuis le début de la saison qu’il reste un élément fort du Bayern. Il est important. Il fait souvent la différence. Il est revenu au niveau de ses deux premières années en Bavière. Il a une grosse envie. Il a connu une période difficile mais elle est oubliée. Avec la France aussi, il a faim. Il veut faire des grandes choses.

A l’image d’Eden Hazard, le public français va découvrir une équipe belge très jeune. Presque une bande de gamins à côté de vos 33 ans…

Merci pour moi (rires) ! On a effectivement une équipe jeune et talentueuse. Il nous manque un peu d’expérience mais ce genre de match va justement nous permettre d’en acquérir. De plus en plus de joueurs évoluent à l’étranger. C’est positif pour nous. On est certes déçu de ne pas participer à l’Euro. On était bien placé mais on a fait des fautes de jeunesse. Notre objectif, c’est la Coupe du monde au Brésil en 2014. On va tout faire pour y arriver.

dossier :

Franck Ribéry