RMC Sport

Eric Cantona aimerait que les footballeurs s'engagent davantage dans de nobles causes

Parfois avec justesse, parfois moins, Eric Cantona n'hésite pas à se servir de sa notoriété pour donner son avis sur des sujets sociétaux, et pour défendre certaines causes. Mais l'ancienne star de Manchester United aimerait voir davantage de footballeurs en faire autant, et s'ouvrir sur le monde extérieur.

La guerre civile en Espagne, la fuite de ses grands-parents maternels, la montée des nationalismes et les "footballeurs qui soutiennent l'extrême-droite au Brésil". Dans un long entretien accordé au Guardian, Eric Cantona balaie ce mardi de nombreux thèmes qui lui tiennent à coeur. Mais l'ancienne gloire de Manchester United lance aussi un appel à la nouvelle génération de joueurs: un appel à l'engagement.

Selon lui, face aux nombreux problèmes que rencontre actuellement le monde, les footballeurs devraient davantage utiliser leur notoriété (voire leur argent) pour soutenir de nobles causes, ou se battre contre des plus funestes.

"S’ils ne veulent pas parler, s’ils veulent juste se concentrer sur le foot, pas de problème. Mais au moins, qu'ils soient conscients."

"On demande aux joueurs de bien jouer, mais il est également important, même sans parler, qu’ils gardent un œil sur la société, qu’ils regardent ce qu’il se passe autour d’eux, estime Cantona. Le football est notre passion depuis que nous sommes enfants, c'est un rêve, et peut-être que certains joueurs n’en ont pas d’autre… Mais beaucoup sont curieux. Alors je ne crois pas que ce soit (le manque de prises de position) un problème d’intelligence."

S'il cite en exemple "Common Goal", le projet humanitaire de l'Espagnol Juan Mata, Canto regrette que ce genre d'initiative soit trop isolée. "Parce que tout le monde aime le foot, vous pouvez vous en servir pour faire plein de choses, considère l'ex-attaquant. Davantage de joueurs et d’anciens joueurs devraient user de leur position. Il est important de les encourager à regarder autour d’eux. S’ils ne veulent pas parler, s’ils veulent juste se concentrer sur le foot, pas de problème. Mais au moins, qu'ils soient conscients. Et peut-être qu’un jour ils agiront… Il y a une forme d’ignorance et c’est une honte, parce que certains joueurs viennent de ces milieux (défavorisés), et certains oublient. Il faut leur faire comprendre."

CC