RMC Sport

Euro Espoirs: les Anglais enragent après la défaite contre la France

Battue par la France mardi soir lors de l'Euro Espoirs (2-1) alors qu'elle menait à la 89e, l'Angleterre a eu bien du mal à accepter cet incroyable scénario.

Emmenés par une superbe génération, ils comptaient parmi les favoris de l'Euro Espoirs, et pensaient entamer leur compétition par une victoire. Mais alors qu'ils menaient mardi soir 1-0 à quelques minutes de la fin, les jeunes Anglais se sont fait totalement surprendre par les Bleuets de Sylvain Ripoll (2-1), pour finalement s'incliner après avoir pris des buts à la 89e, puis dans les arrêts de jeu sur un CSC.

Un scénario cruel pour les Young Lions, qui compromet leurs chances de voir les demi-finales. Et qu'ils avaient, à chaud, du mal à digérer. "L’expulsion (de Choudhury à la 63e) a sans doute été notre plus gros problème, a regretté le sélectionneur Aidy Boothroyd au micro de Sky Sports. Aussi courageux et déterminés qu'ont été les garçons, c'est juste devenu trop difficile à gérer."

"Le football n'est pas juste"

Et de poursuivre: "J'ai connu quelques victoires et quelques défaites à la dernière minute dans ma carrière, mais c'est sans doute la plus difficile à accepter, et je pense que les joueurs le ressentent aussi. Après tout ce 'drama', je pense qu'un 1-1 aurait été juste, mais le football n'est pas juste..."

Un point de vue également partagé par le gardien Dean Henderson, très bon contre les Bleuets. "C'est vraiment très dur de perdre tout à la fin quand vous avez contrôlé les débats pendant la plus grande partie du match, a-t-il soufflé. Et puis un coup du sort à la dernière minute, comme ça, ça fait mal..."

"Le but sensationnel de Foden n'a compté pour rien"

La presse anglaise a elle aussi insisté sur la domination globale des Young Lions, ce qui rend selon elle le revers encore plus frustrant. "C'est une fin vraiment cruelle pour l'Angleterre et Wan-Bissaka, qui avait l'air dévasté par son erreur", observe la BBC.

Pour le Sun, cette défaite est tout simplement illogique, et non méritée. "L'égalisation d'Ikone à la 90e et le CSC de Wan-Bissaka dans les arrêts de jeu veulent malheureusement dire que le but sensationnel de Phil Foden n'a compté pour rien. Et c'est probablement la plus grande honte dans tout cela, car c'est l'un des plus beaux buts en solo jamais inscrits sous le maillot de l'Angleterre. Peut-être même le deuxième après celui de John Barnes contre le Brésil au Maracana, en 1984..."

CC