RMC Sport

Angleterre-France: la fin de match folle des Bleuets, digne de Zidane en 2004

Les Bleuets ont arraché la victoire lors de la première rencontre de l'Euro Espoirs contre l'Angleterre (2-1), ce mardi à Cesena en Italie. Paul Bernardoni et ses équipiers ont fait preuve d'un grand mental, retournant le match dans les dernières minutes après plusieurs gros ratés.

Il s'en est fallu de peu pour que l'entrée en matière des Bleuets sur l'Euro Espoirs soit catastrophique contre l'Angleterre, ce mardi (2-1). Tout a commencé avec un début sans idée des Français. Dans ce contexte, le penalty offert à Moussa Dembélé semblait tombé du ciel. L'attaquant de l'OL le manquait. Paradoxalement, c'est quand les Anglais ont reculé qu'ils ont ouvert le score par Ben Foden (0-1, 54e). 

Dembélé et Aouar manquent leurs penalties 

Après ce premier coup sur la tête, les Français ont eu très peur pour Jonathan Bamba. Leur équipier sortait sur civière après un tacle assassin (62e). En supériorité numérique à la suite à l'expulsion de Hamza Choudhury, tout semblait pouvoir repartir pour les Bleuets. Mais Houssem Aouar manquait aussi son penalty.

Ikoné et Mateta décisifs

Le sélectionneur a tout tenté avec les entrées des attaquants Jean-Philippe Mateta et Marcus Thuram, sortant Houssem Aouar (72e) et Lucas Tousart (82e). Après plusieurs grosses occasions, Jonathan Ikoné trouvait enfin les filets (1-1, 89e) et, finalement, sur un corner, le malheureux Aaron Wan-Bissaka déviait la talonnade de Mateta dans son propre but (90+5e). 

Le souvenir de France-Angleterre 2004

2-1 sur un France-Angleterre à l'Euro, impossible de ne pas se souvenir du 13 juin 2004. Lors de la phase de poules à Lisbonne, les Bleus de Jacques Santini s'étaient retrouvés menés à la suite d'un but de Frank Lampard (0-1, 38e). Finalement, un doublé de Zinedine Zidane plus tard (coup franc 90e+1, penalty 90e+3), les Bleus s'en sortaient miraculeusement. Ce mardi, les petits ont imité les grands. En espérant qu'ils aillent plus loin encore que les quarts de finale des A à l'époque.

>> Tops et flops de la rencontre

JR