RMC Sport

Allemagne-Hongrie: la célébration de Goretzka en soutien à la communauté LGBT+

Leon Goretzka a inscrit le but de la qualification de l’Allemagne en 8es de finale de l’Euro 2021, mercredi face à la Hongrie (2-2). Et le milieu de terrain du Bayern Munich l’a célébré par un geste en soutien à la communauté LGBT+.

Une frappe pour soulager tout un pays. Leon Goretzka s’est mué en sauveur de l’Allemagne face à la Hongrie, mercredi à Munich, lors de la dernière journée de phase de poules de l’Euro (2-2). Dans son jardin de l’Allianz Arena, le milieu de terrain du Bayern Munich a inscrit le but de l’égalisation à la 84e. De quoi qualifier in-extremis la Nationalmannschaft pour les 8es de finale, lors desquels elle retrouvera l’Angleterre, mardi à Wembley (18h).

>> Euro 2021: les infos en direct

"Répandre l'amour"

Après avoir fait trembler les filets, Goretzka a célébré en formant un cœur avec ses doigts, face aux supporters hongrois qui avaient fait le déplacement en Bavière. Un geste en soutien à la communauté LGBT+. "Répandre l’amour", a tweeté le joueur de 26 ans après la rencontre, en publiant un drapeau arc-en-ciel au-dessus de sa photo.

Une manière de réagir à la polémique qui a entouré cet Allemagne-Hongrie ces derniers jours. La ville de Munich a demandé à pouvoir illuminer l’Allianz Arena aux couleurs arc-en-ciel en soutien à la communauté LGBT+ hongroise, visée par une loi récemment votée par le gouvernement de Viktor Orban ciblant les homosexuels. Mais l’UEFA a refusé, en mettant en avant sa neutralité politique.

Un vaste mouvement de solidarité en Allemagne

De quoi s’attirer les critiques de nombreux dirigeants européens, qui ont dénoncé le texte promulgué par Orban et son parti souverainiste pour interdire "la promotion" de l’homosexualité chez les mineurs. Ursula von der Leyen, la président de la Commission européenne l’a qualifiée de "honte". Angela Merkel, la chancelière allemande, a dénoncé "une mauvaise loi". En France, un conseiller de l’Élysée a "regretté profondément" le refus de l’UEFA.

Pour tenter de calmer les choses, l’instance européenne a réaffirmé son "engagement ferme" contre l'homophobie et paré son logo d'un arc-en-ciel sur Twitter. Dans la foulée, un vaste mouvement de solidarité s’est organisé en Allemagne. La ville de Munich (comme celle de Lille en France) a éclairé mercredi soir ses sites les plus emblématiques aux couleurs du drapeau arc-en-ciel. Plusieurs enceintes du pays, dont le stade olympique de Berlin, en ont fait de même.

AJ