RMC Sport

Belgique: Meunier agacé par les critiques venant de France

Thomas Meunier s’est agacé des critiques émanant de France sur un supposé complexe de supériorité de la Belgique. L’ancien défenseur du PSG a manié l’ironie tout en affichant son respect pour les Bleus.

France-Belgique… épisode 12.358. Thomas Meunier s’est agacé, ce lundi des critiques venant de France après ses propos tenus, samedi à l’issue de la large victoire de la Belgique face à la Russie (3-0). "La Russie, on connaît, avait confié le défenseur à la RTBF. Ce n'est pas la première fois qu'on les affronte. Ils jouent de longs ballons vers leur numéro neuf et ont quelques bons joueurs. Mais nous sommes numéro un au classement mondial et, pour nous battre, il faudra une sacrée armada."

>> Euro: les infos en direct

Meunier donne la définition du complexe de supériorité

Des paroles qui ont fait tiquer Johan Micoud, ancien international français, champion d’Europe en 2000. "Très boulard, les Belges en général", a lâché l’ancien milieu de terrain de Bordeaux et du Werder Brême, sur La Chaîne L’Equipe. "Ils bombent le torse ils n’ont jamais rien gagné de leur vie, a-t-il enchéri. Ils sont numéros uns mondiaux par rapport à des qualifications contre personne. Ils viennent de faire un match contre une équipe en bois (Russie) et ils commencent à dire, ‘On est les numéros uns mondiaux’. Ça leur fait peut-être du bien (d’assumer leurs ambitions, ndlr) mais moi je dis que c’est boulard. Ils n’ont jamais rien gagné et les mecs sont toujours en train de se la raconter."

Evidemment, cela n’a pas échappé à la presse belge qui a peu goûté la saillie de Micoud. La sortie de ce dernier est aussi revenué aux oreilles de Meunier qui a publié un tweet donnant la définition du complexe de supériorité semblant viser les Français. "Personne semblant n'aimer personne plus qu'elle-même, commence le message. Parle souvent d'elle, souvent en termes élogieux, se moque de vous, veut prendre le dessus, semble toujours mépriser son monde et manque en fait gravement de confiance en elle. Welcome dans le paradoxe du complexe de supériorité."

L’actuel joueur du Borussia Dortmund a ensuite calmé le jeu en répondant à un utilisateur français lui demandant si l’équipe de France était une assez belle armada à ses yeux. "Magnifique même!", a répondu l’ancien joueur du PSG.

NC