RMC Sport

Diarra, le chaud et le froid

Alou Diarra

Alou Diarra - -

Fautif sur le but anglais, le Marseillais a toutefois été omniprésent au milieu de terrain. Samir Nasri s’est quant à lui signalé par une prestation accomplie, à l’image de Mathieu Debuchy. Karim Benzema et Franck Ribéry ont en revanche été bien muselés par la défense anglaise.

Lloris (5) : Peu inquiété, il s’est toutefois montré hésitant sur une sortie devant Milner (14e) et sur le but de Lescott (30e).

Debuchy (6,5) : Après un début de match timide ponctué de quelques pertes de balle, le Lillois est monté progressivement en régime. Il a fini la 1ère période en trombe, se montrant très dangereux par ses débordements dans son couloir droit. Moins offensif après la pause.

Rami (5,5) : Une prise de risque évitable en début de partie, puis quelques errements dans son entente avec Philippe Mexès, notamment sur le face-à-face manqué par Milner (14e). A toutefois pris le dessus dans son duel avec Welbeck.

Mexès (6) : Costaud dans les duels, l’ancien Auxerrois a rassuré après des dernières prestations ternes. Son association avec Adil Rami progresse mais reste toutefois encore à parfaire.

Evra (5,5) : Appliqué défensivement, il est l’auteur d’une faute largement évitable qui amène le but anglais (30e). Quelques montées intéressantes.

Diarra (5,5) : Dans un rôle de sentinelle devant la défense, il a apporté son impact physique. Au marquage de Lescott, il est battu par le défenseur de Manchester City sur l’ouverture du score (30e) pour sa seule erreur (mais de taille) de la rencontre. Le Marseillais n’a toutefois pas été loin de se rattraper sur deux bons coups de tête (35e). Un roc au milieu de terrain.

Cabaye (6) : Très actif à la récupération, le joueur de Newcastle a apporté dans l’entrejeu. Il a également beaucoup tenté sa chance sur des frappes lointaines, sans succès (16e, 44e, 80e). Un bon match de l’ancien Lillois. Remplacé par Hatem Ben Arfa (85e).

Malouda (5) : Positionné en milieu relayeur, le joueur de Chelsea a été moins en vue que lors des matchs de préparation. S’il n’a pas commis d’erreurs majeures, son apport offensif a été trop faible pour déstabiliser la défense anglaise. Remplacé par Marvin Martin (85e).

Nasri (6,5) : Souvent dans l’axe en soutien de Benzema, Nasri a commencé timidement avant de prendre le jeu à son compte. Face à une défense regroupée, il a délivré les Bleus d’une bonne frappe du pied droit à l’entrée de la surface de réparation (39e). A également bien frappé les coups de pied arrêtés.

Ribéry (4,5) : Auteur de trois buts lors des trois derniers matchs, le Munichois a déçu. En difficulté face à Glen Johnson, il a peiné à semer le danger dans l’arrière-garde britannique et a manqué de spontanéité dans ses transmissions.

Benzema (5) : Esseulé à la pointe de l’attaque, il a bien muselé par le duo Terry-Lescott. S’il a buté sur Joe Hart par trois fois (45e, 65e, 92e), puis a manqué de réussite sur une frappe contrée (85e), il a été malheureux dans ses remises et ses dribbles. Un match où il n’aura sans doute pas pris un grand plaisir.

dossier :

Franck Ribéry

Alexandre Alain