RMC Sport

Euro 2016 : Gudmundur Benediktsson, le commentateur islandais fou se confie : "C'est très émouvant pour moi de voir ces mecs faire si bien"

La joie des Islandais, Gunnarsson en tête

La joie des Islandais, Gunnarsson en tête - AFP

Ses envolées hystériques pendant les buts des joueurs de l'équipe d'Islande l'ont rendu célèbre. Gudmundur Benediktsson, l'homme qui commente les exploits des Vikings, se confie sur son histoire avec la sélection nationale et l'émotion qui le submerge.

Il est aussi célèbre que les 23 Islandais qui affronteront la France en quart de finale de l'Euro 2016. Gudmundur Benediktsson, commentateur des matchs des Vikings à la télévision islandaise, est l'une des stars préférées des internautes, avec Will Grigg et les supporters irlandais. La façon dont il entre en transe à chaque but de l'Islande a fait sa renommée.

A lire aussi >>> Euro 2016 : Paris décerne la médaille de la ville aux supporters irlandais

A lire aussi >>> Euro 2016 : les Islandais, notamment le commentateur, sont devenus fous

« C'est très émouvant pour moi »

La victoire historique face à l'Angleterre en huitième de finale (2-1) lui a donné l'occasion de chavirer encore une fois dans l'hystérie totale. A Nice, l'ancien joueur pro (qui goûte très peu les interviews) s'est confié : « C'était mon rêve. En tant que joueur, j'ai joué quelques matchs avec l'équipe nationale. Ça a toujours été mon rêve de jouer l'Euro ou la Coupe du monde. Nous n'étions jamais proches de nous qualifier pour l'une de ces compétitions quand je jouais. C'est beaucoup d'émotion pour moi de faire un peu partie de cette aventure ».

« Regarder des joueurs que j'ai coachés, des joueurs avec lesquels j'ai joué, des joueurs contre lesquels j'ai joué... C'est très émouvant pour moi de voir ces mecs faire si bien », ajoute le commentateur, des trémolos dans la voix. En domptant les Three Lions, les Islandais ont gagné leur billet pour les quarts de finale. « Je n'arrive toujours pas à y croire », lâche Gudmundur Benediktsson.

A lire aussi >>> Euro 2016 : le commentateur fou islandais a perdu son job

« Je suis quelqu'un de très calme ! »

La prestation des coéquipiers de Kolbeinn Sigthorsson face aux Anglais a enchanté l'ex milieu de terrain : « Le match contre l'Autriche était fantastique, avec un résultat formidable (victoire 2-1, ndlr). Mais aujourd'hui, je crois qu'on a très bien joué. Je crois qu'on a contrôlé la partie. Les gars étaient plus relax que lors des trois premiers matchs. Je ne me suis pas senti mal comme face à l'Autriche parce qu'on s'attendait, pendant les 30 dernières minutes, à ce que les Autrichiens marquent. Mais ce soir, je ne me suis pas senti ainsi parce que je sentais qu'on contrôlait complètement ».

Reste à savoir si les Bleus, prochains adversaires de l'Islande, laisseront à Guomundur Benediktsson l'occasion de s'enflammer encore, lui qui en a rarement l'occasion. Aussi difficile que cela puisse paraître, le "commentateur fou" est en fait quelqu'un de très discret. « En Islande, si vous demandez à n'importe qui, je suis un gars vraiment calme ! Vous ne me verrez jamais hurler dans la rue », assure Gudmundur Benediktsson. « Mais vous savez, les plus grands exploits sportifs vous apporte de l'émotion. J'aime ce sport, je l'aime depuis que je suis petit garçon. Je ne cesserai jamais de l'aimer », conclut-il.

Nicolas Bamba